Une sanction prononcée ce mercredi soir pour le Vélodrome


Le Vélodrome pourrait écoper d'un ou plusieurs nouveaux matchs à huis clos.
Le Vélodrome pourrait écoper d'un ou plusieurs nouveaux matchs à huis clos.

Pour les incidents survenus en son sein le 23 janvier dernier face à Lille, dont un jet de pétard au pied de Jordan Amavi et Kevin Strootman, le Vélodrome avait été sanctionné d'un huis clos total à titre conservatoire, le temps de la durée de l'instruction.

Les tribunes de l'enceinte phocéenne étaient donc vides pour recevoir Bordeaux, la semaine dernière (victoire 1-0), et pourraient l'être de nouveau ce samedi face à Amiens (25e journée), selon la décision que rendra la commission de discipline de la Ligue. Celle-ci se réunit ce mercredi soir à Paris et pourrait également infliger une lourde amende au club phocéen. D'après les informations de La Provence, l'auteur du jet de pétard n'a pas pu être interpellé, ni même identifié.