Lopez vainqueur avec les Espoirs

L'équipe de France Espoirs a eu du mal à venir à bout d'une équipe du Monténégro pourtant largement dominée dans le jeu. Le coaching de Sylvain Ripoll a fait la différence.

Qualifications Euro U21 2019 - Groupe 9 (2e journée)
France U21 - Monténégro U21 : 2-1 (0-1)
Buts : Terrier (66e) et Mousset (75e) pour la France ; Skenderovic (46e) pour le Monténégro.
La compo de départ des Bleuets : Kamara (Strasbourg) - Pavard (Stuttgart/ALL), Diakhaby (Lyon), Diallo (Mayence/ALL), Boscagli (Nîmes) - Grandsir (Troyes) puis Terrier (Strasbourg), Ntcham (Celtic/ECO) puis Mousset (Bournemouth), Tousart (Lyon), Ndombélé (Lyon), Bamba (St-Etienne) - M.Dembélé (Celtic/ECO) puis Lopez (Marseille).

Les Bleuets n'avaient pas retenu la leçon ! Si l'équipe de France Espoirs a obtenu sa deuxième victoire en autant de matchs dans sa campagne de qualification pour l'Euro 2019 de sa catégorie, elle s'est encore fait une frayeur, en concédant l'ouverture du score contre la modeste équipe du Monténégro, comme face au Kazakhstan le mois dernier (4-1). La faute à Mouctar Diakhaby, qui a manqué de concentration au moment d'ajuster sa passe en retrait vers son gardien Bingorou Kamara, devancé par Skenderovic (46e).

À la mi-temps, les hommes de Sylvain Ripoll étaient donc menés, contre le cours du jeu, et il a fallu attendre les remaniements de l'ancien entraîneur Lorientais pour inverser le score. Car ce sont les entrants Martin Terrier et Lys Mousset qui ont fait la différence. Le premier, déjà auteur d'un triplé décisif contre le Kazakhstan, a d'abord égalisé d'un tacle rageur dans la surface adverse, seulement quelques secondes après son entrée en jeu (66e). Le second a repris d'une jolie tête piquée un centre parfait d'Olivier Boscagli (75e).

Mousset aurait pu donner l'avantage aux siens deux minutes plus tôt, si Jonathan Bamba l'avait servi seul aux six mètres plutôt que de frapper... sur le poteau (73e). Avec ces trois points, les Tricolores passent en tête de leur poule 9, dont le premier sera assuré de disputer la phase finale de l'Euro. Mais il reste huit matchs à jouer et l'on a appris, avec cette équipe de France Espoirs, à ne pas crier victoire trop vite...


Réagissez à l'article "Lopez vainqueur avec les Espoirs"