Les Ultras bordelais ont été relâchés "rapidement"

Désireux de braver l'interdiction de déplacement fixée par les autorités, les ultras des Girondins de Bordeaux ont été arrêtés par la police, hier après-midi, à quelques kilomètres du Stade Vélodrome. Ces derniers avaient décidé de rejoindre la Côte d'Azur à l'aide d'un car, facilement repérable. Selon L'Équipe, la quarantaine de supporters bordelais a été emmenée à l'hôtel de police du IIe arrondissement de Marseille, pour une garde à vue de 3 heures (bien loin des 18 heures à Strasbourg). Ils ont été relâchés aux alentours de 23 heures afin de rentrer chez eux...