Un point sur trois a été rapporté par l'OM !


L'indice UEFA de la France a encore progressé sur cette saison 2017-2018, mais doit surtout aux bonnes performances de l'OM, bien que le PSG et Lyon aient également glané de précieux points. À l'inverse, Monaco et Bordeaux ont failli.

11,500, c'est le nombre de points inscrits par les clubs français à l'indice UEFA cette saison. C'est moins bien qu'en 2016-2017 (14,416 points), où Lyon et Monaco s'étaient hissés en demi-finales de la Ligue Europa et de la Ligue des Champions, mais c'est mieux que lors des trois exercices précédents, toujours intégrés au calcul, qui prend en compte les points récoltés sur les cinq dernières saisons.

Cette fois, c'est grâce à l'OM que l'indice français s'est maintenu au 5e rang, creusant son avance sur le Portugal (7e) et rattrapant même plus de 1,5 points sur l'Allemagne (4e). Grâce à son excellent parcours en Europa League, le club phocéen a rapporté 3,667 points, soit près d'un tiers (31,9%) du total des clubs français. Sorti des poules de la Champions League avec 5 victoires pour 1 défaite, le PSG a fait moins bien avec 3,167 points (27,5%).

Sorti prématurément de la C3 par le CSKA Moscou, en 8es de finale, l'Olympique Lyonnais aurait pu rêver d'une nouvelle aventure prolongée sur la scène européenne, mais a tout de même rapporté 2,333 unités (20,3%), soit le double de ce qu'a amassé l'OGC Nice (1,167 points/10,1%), éliminé en 16es. L'AS Monaco, qui a quitté les poules de la C1 sans la moindre victoire, n'a rapporté qu'un point (8,7%). C'est toujours mieux que les Girondins de Bordeaux (0,167 points/1,4%), battus par Videoton au 3e tour préliminaire de la Ligue Europa.


LE DÉTAIL DES POINTS RAPPORTÉS À L'INDICE UEFA FRANÇAIS

  1. Marseille : 3,667 points (31,9%)
  2. Paris SG : 3,167 (27,5%)
  3. Lyon : 2,333 (20,3%)
  4. Nice : 1,167 (10,1%)
  5. Monaco : 1,000 (8,7%)
  6. Bordeaux : 0,167 (1,4%)