Justice

Le transfert de Gignac, un préjudice monumental pour l'OM

Commentaire(s)
Le transfert de Gignac, un trou béant pour l'OM
Le transfert de Gignac, un trou béant pour l'OM

Nouvelle sortie du Canard Enchaîné ce mercredi et nouvelles révélations sur les enquêtes concernant l'OM ! Cette fois, l'hebdomadaire satirique rend compte de l'enquête menée sur les transferts douteux du club... Ce n'est pas beau à voir.

Il y a de ça quelques mois, Pape Diouf, Jean-Claude Dassier et Vincent Labrune avaient été placés en garde à vue, soupçonnés d'avoir pris part à des transferts douteux en tant que dirigeants olympiens. Ce mercredi, le Canard Enchaîné va dévoiler les résultats de l'enquête menée depuis de nombreuses années sur ces transactions de l'Olympique de Marseille. L'arrivée des joueurs aurait donné lieu à des prestations et des commissions indues... Dont le préjudice pour l'OM s'élèverait à 65 millions d'euros !

L'Équipe avance ce mardi soir la liste des 17 joueurs qui feront l'objet des révélations du Canard : Gonzalez, Mbia, Diawara, Abriel, Niang, Azpilicueta Tanco, Rool, Morientes, Niang, Kaboré, Rémy, Gignac, Cheyrou, Ben Arfa, Heinze, Amalfitano, Morel, Hilton. A côté du nom des joueurs, les détails des opérations qui pourraient avoir fait l'objet de fraude, de la prolongation de contrat à l'achat ou la vente seront consignés, ainsi que le montant présumé des préjudices.

Le transfert de Gignac, un trou béant

S'il a fallu 17 transferts pour aboutir à ce préjudice incroyable de 65 millions d'euros, celui d'André-Pierre Gignac explose tous les records à lui seul. Arrivé de Toulouse en 2010, la transaction concernant ce dossier aurait fait perdre pas moins de 27 millions d'euros à l'OM et surtout à ses actionnaires dans des prestations surévaluées. Les destinataires ? Des intermédiaires officieux ainsi que des agents. Alors que Margarita Louis-Dreyfus tente de le vendre, son club est loin d'être assaini... Pas de quoi attirer des investisseurs qui constatent que 65 millions pourraient s'envoler.