L1

Ça commence déjà mal pour l'Olympique de Marseille.

Commentaire(s)

L'OM n'est pas gâté en ce début du championnat, le club a été punit le week-end dernier, au Vélodrome, par le stade Rémois. Une première sortie totalement ratée, et qui pose déjà des questions sur la suite de la saison de l'équipe de Vilas Boas. En plein mercato, l'OM sait désormais qu'il est urgent d'envisager un renforcement de l'effectif, surtout au milieu de terrain. Certains supporters marseillais l'ont fait savoir sur twitter, après la désillusion face à Reims, ils évoquent avec ironie la fébrilité de l'entrejeu, et rappellent la puissance d'un certain Gianelli Imbula, vendu à l'été 2015 au FC Porto, depuis lors, Marseille souffre terriblement de l'absence d'un véritable casseur pour assurer l'équilibre de l'équipe. Comme des spécialistes de la clairvoyance au casino en ligne, les fans pensent que le retour du milieu franco-congolais à la commanderie apporterait beaucoup au club.

Des débuts compliqués pour un club en proie aux doutes.

Alors que tous les grands se sont offerts de belles victoires pour mieux lancer leur saison, Marseille comme Monaco, s'est sabordé à la maison. Présenté comme l'homme du renouveau, Andreas Vilas Boas, est déjà sur un mauvais départ, le présage l'est tout autant. Le technicien portugais est à la recherche de la recherche qu'il faut pour lancer l'OM, sur la dynamique des victoires. Il est bien évidemment réel que, tout ne proviendra pas de lui (seul), le président du club, aussi intéressé la forme pitoyable de l'un de plus grand club de l'histoire du football français, n'espère pas assister à ce théâtre sans agir. Les nouvelles recrues devraient débarquer au Vélodrome.

Les lacunes défensives déjà reprochées au club la saison dernière sous Rudi Garcia, sont visiblement de retour, Marseille, encaisse facilement des buts, et n'en marque pas trop. Le symptôme d'une équipe déboussolée, en quête des repères.

Se réveiller, un crédo pour la suite !

Pour oublier le désastre contre le Stade de Reims, l'Olympique de Marseille doit relever la tête ce week-end contre le FC Nantes. Au stade de la Beaujoire, les coéquipiers de Dimitri Payet sont condamnés à remporter la rencontre avec de la manière, pour s'éviter une pression, qui approche à grande vitesse.

La saison dernière, l'Olympique de Marseille n'a pas été capable d'arracher une place européenne. Auteur d'une partie de la saison, les phocéens, se sont écroulés dans le sprint final, avec des défaites douloureuses devant l'AS Saint Étienne, le FC Nantes, le PSG et surtout une humiliation à domicile par l'ennemi Lyonnais. Une saison à oublier, qui a vu Rudi Garcia jeter l'éponge. Marseille a fini cinquième, à onze points de l'OL (troisième) et cinq de l'ASSE (quatrième), à 30 du champion parisien. Le nouvel exercice, est celui de tous les défis, Marseille veut faire amende honorable à ses inconditionnels supporters, la seule manière de le faire, c'est enchaîner des succès et arriver à réaliser tous les objectifs de la saison.

Le staff doit travailler sur les automatismes. Les matchs de présaison, n'auront pas du tout servi à mettre en place une équipe solide, efficace, et lucide. Offensivement, c'est misérable, l'OM a été en panne d'inspiration le week-end, Valère Germain, Dimitri Payet ou encore Benedetto ne sont pas prêts, à l'image de Mandanda trop généreux avec ses cages.

Un calendrier épique !

Le sort est loin d’être favorable au rival du PSG. Les dix premiers adversaires risquent d'être un sujet de l'accentuation de la crise au Sud de l'hexagone. Après le déplacement à Nantes ce samedi, Marseille, se rendra à l'Alianz Riveira, pour y affronter l'OGC Nice, vainqueur de Amiens lors de la première journée. La troisième journée, le Vélodrome va accueillir l'AS Saint Étienne dans son ambiance bouillonnante. Marseille vs Monaco, c'est l'affiche de la quatrième journée, un duel entre deux géants en perte de vitesse.

Non concerné par les compétitions européennes, Marseille a trois compétitions à sa portée, même si la Ligue 1 est depuis quelques années, une propriété privée du Paris Saint Germain de Kylian Mbapee. La Coupe de la Ligue et la Coupe de France, seront parmi les objectifs à atteindre par Andréas Vilas Boas, en plus d'une place à chercher sur le podium du championnat.