2 Marseillais dans l'équipe-type de la 5e journée


Découvrez l'équipe-type
Découvrez l'équipe-type

Comme chaque lundi, MadeinFOOT dévoile son équipe-type du week-end de Ligue 1. Pour cette cinquième journée, on retrouve deux joueurs du LOSC, vainqueur d'Amiens samedi. Nîmes, Angers, Marseille, le PSG, Reims et Monaco sont également représentés.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 5E JOURNÉE

  • Mike Maignan (LOSC) : s'il a encaissé deux buts (dont un pénalty), le portier Lillois a préservé la victoire de ses coéquipiers. Auteur de gros arrêts, l'ancien Parisien s'est d'abord interposé devant Dibassy (17e), avant d'arrêter un pénalty dans les 10 dernières minutes.
  • Djibril Sidibé (Monaco) : de retour au poste de latéral droit, le champion du Monde s'est montré très impliqué défensivement (3 dégagements, 2 tirs bloqués, 1 interception, 3 tacles, 7 duels gagnés). Offensivement aussi, Sidibé a réalisé une solide prestation avec 1 passe avant un tir et 78% de passes réussies.
  • Yunis Abdelhamid (Reims) : Le défenseur central du club promu a réalisé une prestation XXL sur la pelouse de La Beaujoire. Tout bonnement infranchissable, il a remporté la quasi intégralité de ses duels et a affiché une sérénité à toute épreuve.
  • Thiago Silva (PSG) : un festival offensif et pas vraiment d'inquiétude derrière, Paris a réalisé une grosse prestation face à Saint-Etienne au Parc des Princes vendredi. Peu mis en danger, O Monstro a joué juste (96% de passes réussies, 0 perte de balle), tout en grattant 2 dégagements et 2 interceptions.
  • Jordan Amavi (OM) : avec 92% de passes réussies, le latéral phocéen a eu une belle contribution offensive. Derrière aussi, il a montré une certaine solidité avec 1 dégagement, 3 interceptions et 5 duels gagnés.
  • Marco Verratti (PSG) : roi dans l'entre-jeu, Gufetto s'est montré impeccable dans la remontée de balle et dans l'orientation du jeu. Sur le premier but, l'international transalpin trouve l'espace et la passe piquée impeccable pour Julian Draxler... un modèle du genre qui n'est pas sans rappeler un certain Thiago Motta. Avec plus de profondeur.
  • Baptiste Santamaria (Angers) : 1 but, 9 ballons récupérés (un record sur le match), le milieu angevin a rayonné dans l'entrejeu face à Dijon. Un grand artisan de la belle victoire du SCO.
  • Nicolas Pepe (LOSC) : le numéro 19 lillois marche sur l'eau en ce début de saison. Avec 3 buts sur cette rencontre (4 depuis le début de la saison, ainsi que 3 passes décisives en cinq rencontres) et une activité incroyable, l'ailier fait le bonheur du LOSC. Après avoir refusé de grosses offres en fin de mercato, l'ancien Angevin s'affirme une nouvelle fois comme un leader. Et aussi comme un grand talent.
  • Dimitri Payet (OM) : l'ancien joueur de West Ham a profité de la plus grande inspiration collective de son équipe en seconde période pour se montrer de plus en plus et initier des situations chaudes. Il a été récompensé d'un but splendide sur une inspiration géniale qui a permis aux siens de faire le break face à Guingamp, avant de mettre sur orbite Mitroglou. Un vrai match de patron.
  • Julian Draxler (PSG) : pour sa première titularisation de la saison, l'Allemand du PSG a rayonné. Auteur de l'ouverture du score, il est aussi à l'avant-dernière passe sur le but de Moussa Diaby, tout en se montrant disponible tout au long de la rencontre. Une jolie prestation.
  • Umut Bozok (Nîmes) : Pour sa troisième titularisation en Ligue 1, le buteur nîmois réussit enfin une partition brillante ! Souvent insaisissable sur le côté droit, le Turc fait régulièrement déjouer Maxime Poundjé. Auteur de la passe décisive pour Baptiste Guillaume (31ème), le meilleur buteur de Ligue 2 l'année dernière s'est montré présent pour orienter les attaques et il réussit finalement à faire parler sa vitesse et sa précision pour trouver la faille (78ème).