L1

D'une frappe sublime, Radonjic offre la victoire à l'OM (analyse et notes Marseille-Brest)

Commentaire(s)
L'OM s'est imposé en fin de match.
L'OM s'est imposé en fin de match.

L'Olympique de Marseille n'a pas laissé passer l'opportunité. Ce vendredi, les Marseillais ont dominé le Stade Brestois (2-1) en ouverture de la 15ème journée de Ligue 1 et consolident ainsi leur seconde place au classement.

Ligue 1 - 15e Journée

Marseille
2 - 10 - 0 Brest
B. Sarr 56'
N. Radonjic 89'
88' I. Cardona

LE FAIT DU MATCH

L'OM, c'était droit au but ! Ce vendredi soir, les joueurs olympiens ont fait honneur au slogan du club. Conscients de l'enjeu de cette rencontre et la possibilité de conforter leur deuxième place, les hommes d'André Villas-Boas se sont rués à l'attaque. Les deux latéraux positionnés très haut étaient des symboles des velléités offensives de l'Olympique de Marseille, tout comme les nombreuses percées et projections vers l'avant de Sanson et Rongier, de nouveau très en vue. Malgré un Larsonneur très inspiré et une dose de malchance assez élevée (l'OM a touché les montants à plusieurs reprises), les Phocéens ont été récompensés fort logiquement. A à un quart d'heure du terme, les Marseillais avaient déjà pris leur chance à 28 reprises, un record pour le club en L1 cette saison. Au final, l'OM a conclu la partie avec 34 tentatives.

LES BUTS

1-0 (56e) : Sarr ouvre le score ! Dans le camp olympien, Amavi profite de la montée de Faussurier pour jouer rapidement une touche sur Payet, le long de la ligne, puis le Réunionnais lance directement Benedetto dans le dos des défenseurs centraux. Face à la sortie de Larsonneur, l'Argentin laisse filer le ballon et saute par dessus le gardien. Il est ensuite gêné par les retours en catastrophe de Castelletto et Perraud mais Sarr a bien suivi et conclut du bout du pied dans le but vide. Il s'agit de son premier but de la saison.

1-1 (88e) : Cardona climatise le Vélodrome ! Le Stade Brestois réalise une action fluide et rapide dans l'axe. Castelletto transmet à Diallo, qui sert de relais pour Charbonnier. L'avant-centre brestois sert Cardona dans le dos de Caleta-Car et celui-ci pique le ballon au dessus de Mandanda, sorti à sa rencontre. Les supporters marseillais sont médusés !

2-1 (89e) : Le bijou de Radonjic ! Dès la remise en jeu après l'égalisation, Radonjic est décalé sur le côté gauche. Pas attaqué, l'ailier serbe progresse balle aux pieds jusqu'à l'angle de la surface. Il en profite pour se mettre en position idéale et décoche un tir enroulé du droit qui finit sa course dans le petit filet opposé, quelle frappe ! Le Vélodrome jubile !

L'HOMME DU MATCH

D.Payet (OM). Dans la lignée de ses dernières sorties, le Réunionnais a surnagé dans cette partie. De nouveau positionné sur le côté gauche, son entente avec Amavi a posé de gros problèmes à Faussurier. Il n'a pas hésité à rentrer dans l'axe pour obtenir de nombreux coup franc, dont un qu'il a expédié sur la barre (61e). Avec 85% de passes réussies, 4 dribbles réussis sur 5 tentés, 6 passes clefs et 13 centres, Payet s'est sublimé et a amplement mérité l'ovation qu'il a reçue à sa sortie (87e).

LES CONSEQUENCES

L'OM s'est fait peur, mais les émotions n'en sont que décuplées après cette quatrième victoire de rang en championnat. Après un début de match disputé, au cours duquel les Brestois ont fait passer un énorme frisson dans les travées avec un tir de Cardona qui a touché les deux poteaux, le pressing olympien s'est avéré de plus en plus efficace et les Bretons ont petit à petit enchaîné les erreurs dans des zones dangereuses. Les Marseillais ont énormément tenté et ont touché du bois à plusieurs reprises. D'abord par Sanson qui a vu son tir fracasser la barre (17e), puis Payet dont le coup franc a tapé le haut de la barre (61e) et enfin Rongier dont le tir pur du gauche s'est écrasé sur le poteau (64e). Malgré le gros coup reçu suite à l'égalisation, Radonjic a offert la victoire à son équipe d'une frappe chirurgicale, son premier but au Vélodrome, son deuxième en deux journées !

Avec cette victoire, l'OM prend provisoirement 4 points d'avance sur Angers avant de se rendre justement en Anjou mardi soir (19h). De son côté, Brest enchaîne une troisième défaite en quatre matchs mais le score est logique ce vendredi. Si le hold-up n'a pas été loin, les Brestois ont trop subi et ont trop joué avec le feu pour espérer prendre des points à Marseille. Actuellement 14èmes, ils recevront Strasbourg mardi soir (19h).

Photos Matchs : Marseille 2 - 1 Brest