L1

Dans la course à l'Europe, l'OM craque le premier (résumé et notes d'OM-Nantes)

Commentaire(s)
Balotelli a marqué, mais l'OM s'incline
Balotelli a marqué, mais l'OM s'incline

Dans ce combat à distance entre l'Olympique Lyonnais, l'AS Saint-Etienne et l'Olympique de Marseille, les Phocéens ont craqué les premiers, ce dimanche soir, en s'inclinant à domicile face à Nantes. L'OM est maintenant à 5 points de l'ASSE (4ème) et 8 points de l'OL (3ème).

Ligue 1 - 34ème journée
Olympique de Marseille - FC Nantes : 1-2 (1-1)
Buts : Balotelli pour l'OM (28ème). Moutoussamy (23ème), Girotto (50ème) pour Nantes.

La défaite du Paris Saint-Germain face à Rennes hier, en finale de Coupe de France, a rebattu les cartes pour cette fin de championnat. L'Olympique de Marseille, désormais conscient que la 5ème place n'est plus qualificative pour la Ligue Europa, n'avait pas d'autre choix que de l'emporter face à Nantes, ce dimanche soir, en raison des victoires de Lille (2ème), Lyon (3ème) et Saint-Etienne (4ème), afin de rester au contact des trois de devant. Et les Phocéens attaquent fort la rencontre en se procurant une double occasion dès les 20 premières secondes. Une minute plus tard, Nantes est aux avant-poste en profitant d'une mauvaise lecture de jeu de Boubacar Kamara, sous le pressing de Coulibaly. Mais Mandanda, vigilant, détourne la tentative du Nantais (2ème).

Si le rythme est assez relevé en ce début de match, les erreurs d'approximations sont nombreuses de part et d'autre et une mauvaise passe de Bouna Sarr amène l'ouverture du score. Le latéral cherche à remiser sur Luiz Gustavo mais foire totalement sa passe. Waris, attentif, lance Coulibaly en première intention en profondeur. L'attaquant temporise devant Kamara mais Luiz Gustavo intervient pour contrer sa frappe. Moutoussamy, à l'entrée de la surface, lit bien la trajectoire et punit l'OM d'une superbe enroulée petit filet (23ème).

Mario Balotelli, un but et un coup de poing...

Ce but a le mérite de réveiller les Phocéens, qui vont égaliser cinq minutes plus tard grâce à une tête plongeante de Mario Balotelli (28ème), sur un caviar de Lucas Ocampos. L'Italien profite surtout d'une sortie hasardeuse de Maxime Dupé, totalement à la rue sur cette action. Le gardien ne s'est pas vraiment illustré dans cette première période, et n'est pas loin d'offrir le deuxième but à la 38ème minute, en relâchant le cuir dans une sortie aérienne. Heureusement pour lui, son erreur est sans incidence et il se rattrape, quelques instants plus tard, avec une grosse parade sur une tête de Germain (44ème).

Mais le véritable fait de match de cette première période (très hachée par les fautes) est, sans aucun doute, l'accrochage entre Diego Carlos et Mario Balotelli (40ème). Sur un ballon aérien, l'Italien se colle au défenseur brésilien avant de lui asséner un coup de poing en plein visage. Le Nantais reste au sol, mais Johan Hamel ne sanctionne le Phocéen que d'un carton jaune, malgré une discussion avec l'arbitrage vidéo. "Super Mario" a échappé au pire, à l'image de la stupéfaction de Luiz Gustavo lorsqu'il se rend compte du geste de son coéquipier...

Avant de sortir sur blessure...

Au retour des vestiaires, Nantes repart de l'avant et reprend rapidement l'avantage. Sur un corner tiré de la droite par Moutoussamy, Girotto récupère le ballon après un duel entre Sakai et Diego Carlos et le pousse du pied. Mandanda réalise un arrêt en deux temps mais la montre de M.Hamel vibre afin de signaler que le cuir a franchi la ligne de but (50ème). Les soucis de l'OM s'amplifient un peu plus lorsque Mario Balotelli demande le remplacement à la 68ème minute, se plaignant de douleurs à la cuisse. Déjà touché face à Nîmes il y a deux semaines, l'Italien, revenu ce soir dans le groupe, est contraint de laisser sa place... Les Phocéens ne sont clairement pas entrés dans cette deuxième mi-temps et manquent de liants offensivement. Dimitri Payet, fantomatique, ne trouve pas ses attaquants, et le seul frisson de la seconde période provient d'une frappe de Luiz Gustavo, juste au dessus de la barre (75ème).

Conscient que son équipe est en train de perdre du chemin dans cette course à l'Europe, le Vélodrome n'hésite pas à grogner lors de la sortie du capitaine Dimitri Payet à la 78ème minute. Le milieu est copieusement sifflé lors de son remplacement par Maxime Lopez et sort tête baissée, conscient de son match difficile. Malgré les ajustements de Rudi Garcia, les Canaris restent solides défensivement, grâce à leur deux lignes très compactes (4 défenseurs, 5 milieux). Sous les yeux d'un Frank McCourt impassible, mais sans doute énervé, et d'un Balotelli dépité, l'OM a probablement grillé son ultime joker pour arracher l'Europa League. Il faudra désormais réaliser de grosses prestations face à des adversaires directs, comme Montpellier et Lyon, pour espérer accrocher cette 4ème place.

LES NOTES

OM : Mandanda (4) - Sarr (4), Kamara (4), Caleta-Car (5), Sakai (5) - Payet (2), Gustavo (4), Sanson (4), Ocampos (6) - Balotelli (4), Germain (4).

FCN : Dupé (5) - Ié (5), D.Carlos (6), Pallois (5), Traoré (5) - Girotto (6) - Waris (5), Rongier (6), Traoré (5), Moutoussamy (7) - Coulibaly (6).

Photos Matchs : Marseille 1 - 2 Nantes