FC Metz - OM : Sortir de la crise !


Le FC Metz accueille l'OM, ce vendredi soir.
Le FC Metz accueille l'OM, ce vendredi soir.

Ce vendredi soir, le match d'ouverture de la trente-cinquième journée de Ligue 1 mettra aux prises Metz et l'Olympique de Marseille, au Stade Saint-Symphorien. Deux formations aux ambitions totalement différentes mais qui, toutes deux, se doivent de prendre les trois points de la victoire. Sous peine, respectivement, de replonger en Ligue 2 ou de plonger définitivement dans la crise. Coup d'envoi à 20h30.

Ligue 1 - 35ème journée
FC Metz - Olympique de Marseille
Stade Saint-Symphorien
Arbitre : Mr. Benoît Millot.


Présentation vidéo de la rencontre

Deux ambitions différentes mais une même nécessité, la victoire ! Ce soir, aux alentours de 22h30, les regrets ou une énorme crise pourraient toucher l'une des deux formations de cette rencontre inaugurant la trente-cinquième levée de notre championnat. Quasiment relégués (à huit points du premier non-relégable), les Grenats n'en font pas moins bonne figure en cette fin d'exercice 2014-2015. Avec huit points pris lors de leurs cinq dernières sorties, les protégés d'Albert Cartier finissent la saison avec solidarité et envie. Ainsi, la semaine passée, ils étaient allés chercher un bon nul en Gironde (1-1) avant de s'incliner, avec les honneurs, contre le Paris Saint-Germain en milieu de semaine (3-1). Nul doute que, dans un stade Saint-Symphorien archi comble, les Mosellans, malgré la fatigue accumulée, tenteront d'offrir un beau cadeau à leurs fidèles et bruyants supporters. Les Marseillais sont prévenus !

Sans Thauvin en Lorraine !

Cette fois-ci, les hommes de Marcelo Bielsa n'ont vraiment plus le choix. Distancés dans la course au podium (à cinq points de Monaco, troisième), les Olympiens, désormais cinquièmes, n'ont plus le temps d'attendre des jours meilleurs. Ce soir, il faudra impérativement réagir et l'emporter sur la pelouse des Grenats. En cas de défaite, ou même de match nul, exit tout espoir de Ligue des Champions, objectif affiché du club phocéen en début de saison et réaffirmé dans les médias en cette fin de semaine. Pour se faire, et sans Florian Thauvin écarté, les Olympiens devront retrouver plusieurs ingrédients primordiaux : de l'envie et un vrai équilibre d'équipe. Sur une série de quatre défaites consécutives en Ligue 1, les coéquipiers de Nicolas Nkoulou ont, encore plus problématique, encaissé dix buts lors de ces sorties. Bien trop pour un feu prétendant au titre. Bien trop, même, pour un simple candidat aux accessits européens. Dimitri Payet, en conférence de presse en milieu de semaine, en appelait à l'orgueil de ses partenaires afin de prouver que le camouflet face à Lorient n'était qu'un "simple accident". Espérons, pour les supporters marseillais, que son message a fait le tour du vestiaire et s'est bien ancré dans toutes les têtes. D'autant que la réception de Monaco se profile la semaine prochaine... Début de réponse dès 20h30.


Albert Cartier, entraîneur du FC Metz : "Le groupe est bien psychologiquement, il y a de la fraîcheur et de l'envie. Les garçons sont bien. Pour cette semaine à trois matches, on a beaucoup axé nos efforts sur la récupération. Le fait d'enchaîner des matchs contre des clubs prestigieux, ambitieux, est entraînant, cela aide dans la préparation. Dans ce match à enjeu pour les deux équipes, il devrait y avoir de la prise de risque, des espaces. L'Olympique de Marseille est une équipe qui sait s'adapter rapidement au jeu et à la tactique de son adversaire. Demain soir, il y aura beaucoup de monde au stade. C'est bien que Saint-Symphorien vibre!"

Marcelo Bielsa, entraîneur de l'Olympique de Marseille : Quand tout va bien, on couvre un entraîneur d'éloges. Quand tout va mal... Il y a des critiques justes et critiques injustes. Il est naturel qu'un entraîneur soit seul pendant la défaite. Les critiques injustes, je n'en parle pas. Celles qui sont justes ont à voir avec le fait de ne pas avoir réussi à améliorer la capacité de réponse de l'équipe lorsqu'elle traversait des moments difficiles. Je n'ai jamais parlé mal d'un joueur en public, et cela n'arrivera jamais. J'ai défendu les joueurs sans relâche parce qu'ils le méritent. Je n'ai absolument rien à reprocher aux joueurs, ils agissent comme n'importe quel être humain qui fait face à la difficulté. Celui qui est responsable de tout ça, c'est l'entraîneur. Je vais continuer à travailler un maximum jusqu'au dernier match que je dirigerai."


FC Metz - Olympique de Marseille

Metz : Mfa Mezui - Métanire (Cap.), Choplin, Palomino, Bussmann - Sassi, Kashi - Sarr, Malouda, Ngbakoto - Maïga.

OM : Mandanda (Cap.) - Lemina, Nkoulou, Morel, Mendy - Romao, Imbula - Alessandrini, Payet, Ayew - Gignac.

Match à suivre EN DIRECT sur MadeinFOOT.com

Sondage : Quels sont vos pronostics pour cette rencontre ?