Rudi Garcia sans pitié avec ses joueurs


Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM, était furieux après la défaite de son équipe à Nantes (3-2), ce mercredi lors de la 16e journée de Ligue 1.

Lors de son passage dans la zone mixte de la Beaujoire, Florian Thauvin a confié que "le coach est en colère". Les journalistes présents un peu plus tôt à la conférence de presse de Rudi Garcia avaient pu s'en apercevoir, puisque ce dernier a été sans pitié avec ses joueurs. Visiblement très agacé d'avoir raté une belle occasion de se rapprocher du podium, en profitant des défaites de Montpellier (3e), Lyon (4e) et même St-Etienne (6e), il les a pointés du doigt pour leur "stupidité".

"On fait un match cohérent, on mène deux fois au score", a d'abord rappelé Garcia, dépité d'avoir finalement perdu 3-2. "Ce n'est pas faute de répéter, depuis plus de deux ans pour ceux qui sont là, que quand on marque un but il peut se passer plein de choses cinq minutes après, y compris en marquer un deuxième comme en prendre un. Ça n'a pas loupé, on n'a pas mené longtemps... On a pris des buts exactement sur ce qu'on avait montré aux joueurs en préparation de match : sur les centres et sur les ballons directs dans notre surface sur Sala dos au jeu."

"C'est à se demander à quoi ça sert de faire des préparations de matchs, voilà", a continué a pester l'entraîneur Marseillais. "Je crois que je vais rester mesuré ce soir et protéger mes joueurs, les défendre, mais quand on fait de nouveau des erreurs individuelles et qu'on prend trois buts à l'extérieur, c'est compliqué d'envisager de gagner. On peut dire ce qu'on veut, quand on perd on a toujours tort. Même si le contenu est bon et qu'on ne méritait pas de perdre, je pense qu'on est les rois des... (il se reprend) de la stupidité ce soir, au vu des autres résultats. Mais avant de regarder les autres, il faut se regarder soi-même. Quand on n'est pas capable de gagner un match comme ça, on a la palme de la stupidité, je ne peux pas en dire plus." C'est déjà bien assez.