L1

L'OM vient enfin à bout du PSG au terme d'un Classique très tendu ! (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'OM vient à bout du PSG !
L'OM vient à bout du PSG !

Neuf ans après sa dernière victoire face au PSG, l'Olympique de Marseille a enfin brisé sa mauvaise série. Au Parc des Princes, les Phocéens se sont imposés 1-0 sur un but de Florian Thauvin au terme d'un match très tendu puisque 5 cartons rouges ont été distribués dans le temps additionnel.

Ligue 1 - 3e Journée

Paris
0 - 10 - 1 Marseille
31' F. Thauvin

Entre le chambrage de Dimitri Payet après la défaite du PSG en finale de Ligue des Champions, les différentes conférences de presse cette semaine ou encore les banderoles installées par le Collectif Ultra Paris dans la capitale ce dimanche, ce classique PSG-OM sentait bon la poudre. Et les amoureux des matchs des années 90, entre gros tacles et grosses frictions, en ont eu pour leur argent, que ce soit les 5 000 spectateurs du Parc ou les téléspectateurs. En effet, les 22 acteurs ont rapidement montré que ce match allait se gagner sur l'intensité.

Les Parisiens ont pourtant alerté, dès les premières secondes, Steve Mandanda sur une action initiée par Neymar. Alessandro Florenzi, plutôt intéressant dans son couloir droit, adresse un bon centre dans la surface pour Marco Verratti, qui pense conclure à bout portant. C'est sans compter sur Steve Mandanda, vigilant, qui sort une parade réflexe pour conserver sa cage inviolée (2ème). La tension devient, toutefois, bien plus pesante à la 11ème minute à la suite d'un coup d'épaule de Neymar sur Payet. Là, les deux numéros 10 s'expliquent de manière virulente et le match change clairement d'ambiance. Les fautes s'enchaînent, les coups de sifflet approximatifs de M.Brisard aussi, et les cartons sont distribués à la pelle (2 pour le PSG, 3 pour l'OM à la pause).

Un match sous haute tension

Au rayon du jeu, les Parisiens dominent (plus de 60% de possession) mais manquent clairement de justesse dans le dernier geste (4 frappes, 1 cadrée), tandis que l'OM attend patiemment pour contrer. Si le plan d'AVB ne permet pas à l'OM de se montrer particulièrement dangereux dans le jeu (excepté une frappe de Rongier à la 5ème), Marseille va toutefois ouvrir le score contre le cours du jeu sur coup-franc. Botté merveilleusement bien par Dimitri Payet, le ballon arrive sur Florian Thauvin, complètement seul dans les six mètres de Rico. Le gaucher, parti à la limite du hors-jeu et libre du marquage de Bernat et de Kimpembe, trompe le portier espagnol en première intention (32ème, 1-0). Signe de l'énorme tension au Parc des Princes, le gros accrochage entre Neymar et le staff marseillais à la 35ème, qui a fait sortir le Brésilien de sa mi-temps.

En deuxième période, le PSG tente de se rassurer dans la création et l'animation offensive, même si les Parisiens sont désormais une série de 6 mi-temps consécutives sans marquer (Bayern, Lens et donc l'OM). Comme en première période, les hommes de Thomas Tuchel butent, surtout, sur un excellent Steve Mandanda, à l'image de ses deux parades du pied (Sarabia 57ème et Neymar 60ème). De son côté, l'OM a même inscrit un deuxième but grâce à Dario Benedetto (64ème), qui reprend une frappe de Thauvin repoussée par Rico, mais l'arbitre l'annule finalement pour un hors jeu... loin d'être flagrant.

La fin de match ressemble finalement à une parodie de football avec des arrêts de jeu dans tous les sens. Neymar, pendant une grosse minute, s'est expliqué avec Alvaro, avant une faute grossière, par derrière, de Leandro Paredes sur Dario Benedetto. De là s'en suit un violent accrochage entre Jordan Amavi et Layvin Kurzawa, qui ont échangé un coup chacun. Résultat, les quatre protagonistes ont reçu un carton rouge, comme Neymar, après l'arbitrage vidéo, pour un mauvais geste sur Alvaro.

Une première victoire depuis 2011 !

Qu'importe, l'OM a fait le dos rond pour tenir une victoire qui fait officie d'exploit ! En effet, depuis le 27 novembre 2011 et une victoire 3-0, Marseille n'avait plus remporté le moindre Classique ! En 2017 déjà, au Vélodrome, les Phocéens de Rudi Garcia étaient tout proches de l'emporter mais un coup-franc de Cavani était venu doucher la joie marseillaise, à la 90+3ème. L'OM a lancé parfaitement sa saison avec sa deuxième victoire en deux matchs, tandis que le PSG, amoindri par des cas de coronavirus, enchaîne une deuxième défaite en trois jours.