Le PSG douche les espoirs phocéens (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'OM n'y a cru que quelques minutes
L'OM n'y a cru que quelques minutes

Dans un match très tendu, que ce soit sur le terrain ou en tribunes, le Paris Saint-Germain l'a emporté 3-1 face à l'Olympique de Marseille, son rival préféré.

Ligue 1 - 29ème journée
Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille : 3-1 (1-0)
Buts : Mbappé (45+1ème), Di Maria (55ème, 66ème) pour le PSG. Germain (46ème) pour l'OM.

Le rachat du Paris Saint-Germain auprès des supporters se poursuit. Dix jours après l'humiliation face à Manchester United et l'élimination en Ligue des Champions, les Parisiens retrouvaient, pour la première fois, le Parc des Princes. Logiquement, le succès à Dijon mardi en match en retard n'a pas convaincu les supporters qui ont décidé, en guise de leur mécontentement, de faire grève durant les quinze premières minutes. Contrairement aux années précédentes, l'ambiance au sein de l'enceinte parisienne est bien morose, malgré les quelques encouragements entendus du côté de Boulogne. Le stade se met toutefois à vibrer lorsque Steve Mandanda est à deux doigts de se mettre un but contre son camp sur un contrôle clairement raté (6ème). Si le match n'est pas trop animé en ce début de rencontre, les premiers messages adressés par le Collectif Ultra Paris : "respectez l'institution", "Dijon 0-4 PSG, attention au match retour", "des biftons à la place du coeur", "moyens illimités, exigence low-cost"..

Le peuple rouge-et-bleu tient un quart d'heure avant de s'installer du côté du virage Auteuil, et de commencer les chants, d'abord anti-marseillais. Entre temps, Angel Di Maria a marqué un but, finalement annulé pour une position de hors-jeu (15ème). Si le PSG maîtrise le ballon, l'Olympique de Marseille n'est que très peu inquiété durant la première demi-heure, grâce notamment à un système bien en place et une défense à 5 (une frappe de Meunier à la 24ème, une autre de Mbappé à la 45ème). Thomas Tuchel est toutefois contraint d'entreprendre deux changements à la demi-heure de jeu, avec les blessures de Dani Alves (Dagba entre) et Meunier (Kehrer) coup pour coup. Le match se lance vraiment lorsque le CUP abandonne les chants anti-marseillais pour encourager (enfin) son équipe. Résultat, sur un contre éclair lancé par un dégagement de la tête de Thiago Silva sur corner, le PSG trouve la faille. Verratti trouve Mbappé, qui remet à Di Maria avant de lancer Thilo Kehrer. L'Allemand retrouve el Fideo, qui élimine Sanson avant de servir le numéro 7 parisien. Le plat du pied du Mbappé trompe Mandanda, long à se coucher (45ème+1). Pour la première fois de la soirée, les fumigènes sont de sortie, tout comme les bombes agricoles.

Une deuxième mi-temps qui sent la poudre !

Au retour des vestiaires, l'Olympique de Marseille douche, d'entrée, les Parisiens avec un but très précoce (46ème). Sur un débordement côté gauche, Lucas Ocampos centre au premier poteau et trouve Valère Germain, qui marque du pied gauche. Les Phocéens entrent bien dans leur seconde mi-temps et commencent à se porter, un peu plus, vers l'attaque. En défense, les espaces se font plus nombreux et l'insaisissable Di Maria va en profiter. Sur la droite, le gaucher se défait facilement de Morgan Sanson, avant un une-deux avec Marco Verratti. Engouffré dans la surface, le Parisien tente un plat du pied, petit filet opposé (55ème). Le Parc des Princes s'embrase et l'odeur de la poudre se fait clairement sentir dans les tribunes. Ce but ravive aussi les tensions entre les deux clans. Un violent accrochage a d'ailleurs lieu, avec à l'origine Presnel Kimpembe et Lucas Ocampos, tous deux avertis d'un carton jaune (57ème).

Le PSG a clairement repris confiance avec ce second but et oblige, par conséquent, les Marseillais à se jeter pour tenter d'égaliser. C'est d'ailleurs sur un contre que les hommes de Thomas Tuchel assènent le coup de grâce. Angel Di Maria, encore lui, part à la limite du hors-jeu et tente de servir Kylian Mbappé sur son côté droit. Steve Mandanda, sorti à l'abordage, annihile l'action de but de la main et est logiquement exclu. Tandis que Yohann Pelé prend son temps pour rentrer sur le terrain, "Angelito" s'assoit sur le ballon afin de reprendre son souffle et imaginer sa frappe sur le coup-franc. Des 30 mètres, le gaucher envoie un missile qui vient se loger sur le poteau droit de la cage phocéenne, avant de filer au fond des filets (66ème). Le Parc des Princes explose, au même titre que les bombes agricoles, et des nombreux fumigènes craqués lors de chaque réalisation parisienne. En toute fin de match, Kylian Mbappé manquera un pénalty qu'il a lui-même provoqué, en raison d'une belle parade de Pelé (90+3ème). Les supporters en colère se sont fait entendre, Paris héritera sûrement d'une grosse amende de la LFP, mais le chemin de la rédemption pour les joueurs du PSG continue...

LES NOTES

PSG : Areola (5) - Marquinhos (6), Thiago Silva (6), Kimpembe (6) - Meunier (non noté) puis Kehrer (5), Alves (non noté) puis Dagba (6), Paredes (5), Verratti (8), Kurzawa (5) - Mbappé (5), Di Maria (8).

OM : Mandanda (2) - Sarr (3), Kamara (4), Caleta-Car (5), Sakai (3) - Thauvin (3), Sanson (3), Lopez (3), Ocampos (5) - Germain (5), Balotelli (3).

Photos Matchs : PSG 3 - 1 Marseille

Commentaire(s)