Mordus par les Crocos... (résumé et notes de Nîmes-Marseille)


Malgré un bon Germain, l'OM s'est incliné à Nîmes.
Malgré un bon Germain, l'OM s'est incliné à Nîmes.

Leader avant d'entamer cette 2e journée de Ligue 1, l'OM a chuté à Nîmes, ce dimanche soir (3-1). Pour leur retour parmi l'élite, les Crocodiles enchaînent quant à eux leur deuxième victoire et prennent la deuxième place derrière le PSG.

Ligue 1 - 2ème journée
Nîmes Olympique - Olympique de Marseille : 3-1 (1-0)
Buts : Bouanga (34ème), Thioub (62ème) et Ripart (86ème) pour Nîmes ; Thauvin (49ème) pour l’OM.

Il y avait une ambiance des grands soirs à Nîmes, ce dimanche. Il faut dire qu’entre le retour de la Ligue 1 et la venue de l’Olympique de Marseille au stade des Costières, il y avait de quoi enflammer tout le peuple gardois, venu en nombre - plus de 15 000 spectateurs étaient présents - pour encourager les hommes de Bernard Blaquart. Ces derniers lui ont bien rendu, en livrant un match d’une intensité rare et en affichant une cohésion d’équipe exaltante. On en oublierait presque que la majorité des joueurs titulaires étaient, il y a quelques mois encore, pensionnaires de Ligue 2 - seul Moustapha Diallo était en L1 en 2017-2018, à Guingamp.

Plus solides dans les impacts, plus énergiques dans leurs courses, les Crocos ont immédiatement mordu les Marseillais. Surpris, voire anesthésiés pour certains, Dimitri Payet et ses coéquipiers n’ont pas su répondre au combat physique imposé par leurs adversaires et malgré une première grosse occasion à leur actif, une tête de Valère Germain magnifiquement repoussée par Bernardoni (27ème), ils ont logiquement flanché à la 34ème quand Denis Bouanga, à la réception d’un bon ballon en profondeur de Diallo, a crocheté Sakai avant de tromper Mandanda d’un plat du pied petit filet.

Nîmes baisse le pied, Thauvin égalise

Et puis, forcément, les promus ont eu un petit coup de mou. Cette impression, qu’ils ont rendue quelques minutes avant la pause, s’est confirmée juste après et l’OM n’a pas tardé à en tirer profit. Sur un corner repoussé par Germain, Sanson et Payet ont éliminé d’un une-deux le jeune Alakouch et l’ancien Montpelliérain est parti seul vers le but. Légèrement excentré sur la gauche, il a intelligemment choisi de servir plein axe Florian Thauvin, qui ne s’est pas fait prier pour tromper Bernardoni d’un magnifique piqué du gauche, en une touche (49ème). Son deuxième but en deux matchs, après celui inscrit dès la première journée face à Toulouse.

Piqués, les Gardois ont réagi tels les taureaux qui défilent dans leurs arènes : en chargeant de plus belle. Bouanga, encore, lui, a sonné la révolte peu après l’heure de jeu, en lançant un contre sur l’aile gauche. Pris de vitesse par l’ex-Lorientais, Sanson a gêné la relance de Sakai et c’est Sada Thioub qui en a profité pour devancer Mandanda, puis marquer dans le but vide du portier Marseillais (62ème), blessé sur l’action et remplacé par Yohann Pelé (65ème).

Ripart scelle le succès nîmois

L’OM a bien tenté de réagir, sur une nouvelle tête de Germain encore déviée par l'excellent Bernardoni (70ème), mais c’est bien le NO qui a inscrit le quatrième et dernier but de la rencontre. À la réception d’un long ballon de Briançon, Renaud Ripart a gagné ses duels avec Amavi et un Caleta-Car apathique, avant de fusiller Pelé du gauche (86ème). De quoi sceller un succès qui propulse les Rouge-et-Blanc à la deuxième place de la Ligue 1, juste derrière le PSG. L'OM, leader au début du week-end, se retrouve en 9ème position.

LES NOTES

Nîmes : Bernardoni (7) - Alakouch (5), Briançon (6), Landre (6), Paquiez (5) - Thioub (7), Savanier (6), Diallo (7), Bouanga (8) - Bozok (4), Ripart (7).

Marseille : Mandanda (4) - Sakai (3), Rami (4), Caleta-Car (3), Amavi (4) - Sanson (6), Gustavo (5) - Thauvin (5), Payet (6), Ocampos (3) - Germain (6).

Photos Matchs : Nmes 3 - 1 Marseille