L1

Sur le gong, l'OM arrache le nul face à Metz (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'Olympique de Marseille et le FC Metz se sont quittés dos à dos (1-1), ce samedi soir en Ligue 1.
L'Olympique de Marseille et le FC Metz se sont quittés dos à dos (1-1), ce samedi soir en Ligue 1.

Ce samedi soir, pour sa troisième sortie de rang au Vélodrome, l'OM a confirmé ses difficultés du moment en arrachant in extremis le point du nul face au FC Metz (1-1). Morgan Sanson, dans le temps additionnel (90ème+5), a évité au club phocéen une défaite embarrassante en cette 5ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 5e Journée

Marseille
1 - 10 - 0 Metz
M. Sanson 95'
71' I. Niane

Après une défaite face à Saint-Etienne (0-2) et un nul arraché contre Lille (1-1), l'Olympique de Marseille a retrouvé son antre fétiche, déterminé à enfin offrir un succès au peuple phocéen. L'entame de match a donc logiquement été olympienne, comme la première occasion. Pour une faute de Matthieu Udol sur Florian Thauvin, les Ciel-et-Blanc ont obtenu un bon coup-franc, botté d'un enroulé du pied gauche par le champion du monde marseillais. Sur celui-ci, Alexandre Oukidja a d'abord eu du mal à repousser le cuir, puis Alvaro Gonzalez, d'une tête décroisée, sur un nouveau service de Morgan Sanson, a flirté avec le poteau du but mosellan (6ème). Quelques petites minutes plus tard, toujours de la tête, Dario Benedetto a frôlé la transversale de la cage des Grenats (12ème). Dominateurs, les protégés d'André Villas-Boas ont continué de pousser mais ont continué de manquer de précision dans la dernier geste. Dimitri Payet a ainsi gâché une belle opportunité en expédiant sa frappe du droit au-dessus (15ème). Pas plus de réussite, à peine 180 petites secondes plus tard, lorsque Dario Benedetto, décalé par Hiroki Sakai, a envoyé son tir en première intention juste derrière la transversale (18ème).

L'OM ne concrétise pas sa domination

Passé ce temps fort marseillais, les Grenats, longtemps sur le reculoir, ont sorti la tête de l'eau le temps avançant. Ainsi, sur une mauvaise passe marseillaise, les hommes de Vincent Hognon ont lancé un contre menaçant, terminé par une frappe de Farid Boulaya, finalement contrée par un défenseur olympien puis captée par un Steve Mandanda vigilant sur sa ligne (19ème). Le dernier rempart olympien a très vite été remis à contribution, sur une incursion d'Ibrahima Niane (20ème). Après un gros quart d'heure sans situation, consécutif à une baisse d'intensité globale, Metz est reparti de l'avant. Sur un centre à ras de terre, dans les six mètres, Opa Nguette a fait frissonner l'arrière garde marseillaise, sauvée par une intervention décisive de Boubacar Kamara devant Ibrahima Niane (37ème). À l'approche de la pause, l'OM a répondu via Dario Benedetto, qui, sur un centre de Florian Thauvin, a été l'auteur d'un beau retourné acrobatique depuis le second poteau. Mais, encore une fois, le cadre s'est dérobé (39ème). L'attaquant argentin, plutôt intéressant en ce premier acte, a eu une dernière opportunité avant le repos, mais sa tête, cadrée, n'a pas inquiété Alexandre Oukidja (42ème).

À voir aussi : Le film de Marseille - Metz

Au retour des vestiaires, les Mosellans, mieux revenus dans le match que les Phocéens, ont dominé les débats. À plusieurs reprises, les hommes à la Croix de Lorraine ont été les plus dangereux et ont finalement été récompensés de leurs efforts. Pas attaqué dans le couloir gauche, Matthieu Udol a déployé un centre parfait à destination d'Ibrahima Niane. D'une tête piquée, après avoir pris le meilleur sur Duje Caleta-Car, l'attaquant messin a catapulté le cuir dans les filets de Steve Mandanda pour s'offrir son troisième but lors des deux dernières sorties et donner l'avantage aux siens (0-1, 71ème). Mené au score, l'OM a alors eu du mal à relever la tête, et ce malgré les différents changements opérés par André Villas-Boas.

Steve Mandanda puis Morgan Sanson sauvent l'OM

Seul Dario Benedetto, d'une frappe du droit en glissant, a tenté de sonner la révolte marseillaise (86ème). Tout proche d'un succès de prestige, le FC Metz a alors eu deux occasions pour faire le break et sceller le sort de la partie. Pape Ndiaga Yade, d'abord, a oublié son partenaire offensif au terme d'un nouveau contre rondement mené (90ème). Puis Habib Maïga, d'une tête décroisée, est tombé sur un Steve Mandanda, pourtant pris à contre-pied, décisif (90ème+2). Maintenu en vie pour son portier, l'OM a finalement recollé sur le dernier ballon, via Morgan Sanson, qui, à la réception d'un centre de Nemanja Radonjic, a expédié le cuir sous la barre du but mosellan (1-1, 90ème+5). Comme la semaine dernière, Marseille sauve le point du match nul, qui lui permet de grimper provisoirement à la sixième place (8 points). Metz, qui a réalisé un très bon match, perd encore des points dans le money time et pointe au seizième rang (4 points).