L1

Un Marseillais dans l'équipe-type de la 2e journée

Commentaire(s)

Suite à la 2e journée de Ligue 1, la rédaction de MadeinFOOT s'est rassemblée pour composer l'équipe-type du week-end. Cinq joueurs de l'OL, vainqueur d'Angers 6-0, y sont présents.

L’ÉQUIPE-TYPE DE LA 2ÈME JOURNÉE

  • Steve Mandanda (Marseille) : de multiples arrêts, six au total, pour le dernier rempart Marseillais qui a permis à son équipe, à défaut d’empocher les trois points, de préserver sa cage inviolée à Nantes (0-0). L’international Tricolore confirme son retour en forme en ce début de saison.
  • Fabien Centonze (Metz) : recruté à Lens cet été, le jeune latéral droit de 23 ans a réalisé une très belle prestation face à l’AS Monaco, étrillée à Metz 3-0. Impliqué sur le dernier but signé Cohade, il a beaucoup apporté offensivement mais s’est aussi distingué sur le plan défensif, avec 9 duels gagnés sur 13, 4 tacles réussis et 2 interceptions.
  • Jérémy Gélin (Rennes) : le jeune défenseur Rennais (22 ans) apprend vite dans la défense à trois du Stade Rennais, au côté des expérimentés Damien Da Silva et Jérémy Morel (voir plus bas). Très propre face au PSG (2-1), que ce soit dans ses interventions (une seule faute) ou ses transmissions (92% de passes réussies), il s’est aussi montré dans la surface adverse avec une reprise de volée sur le montant d'Areola, consécutive à un corner bien coupé au premier poteau.
  • Jérémy Morel (Rennes) : deuxième apparition d’affilée pour le néo-Rennais, encore très solide face aux attaquants Parisiens dimanche soir. Sa sérénité dans les duels (5/5) et la relance (88% de passes réussies) ont fait beaucoup de bien à la formation emmenée par Julien Stéphan.
  • Youssouf Koné (Lyon) : il fait partie des cinq Lyonnais présents dans cette équipe-type et c’est assez logique au vu de la prestation collective des hommes de Sylvinho face à Angers vendredi (6-0). L’ancien Lillois, lui, s’est distingué pour son apport dans le couloir gauche, même s’il a rarement été inquiété par les attaquants adverses.
  • Eduardo Camavinga (Rennes) : il a crevé l’écran face au PSG, omniprésent à la récupération (3 tacles, 10 duels gagnés sur 16) et à la baguette des actions rennaises grâce à une qualité de passe déjà très remarquée (97% de passes réussies). A seulement 16 ans, il s’impose déjà dans le onze rouge-et-noir et pourrait bien être l’une des révélations de la saison en Ligue 1.
  • Lucas Tousart (Lyon) : déjà très intéressant à Monaco la semaine passée, il a encore été important dans le large succès lyonnais devant Angers. Positionné devant la défense, il a ratissé (5 tacles, 1 interception, 6 duels gagnés) et touché beaucoup de ballons (124), sans jamais en faire mauvais usage (93% de passes réussies).
  • Houssem Aouar (Lyon) : il a quasiment tout fait. Auteur de l'ouverture du score d'une frappe précise après une belle percée, l'international Espoirs a distribué d'excellents ballons à ses attaquants (91% de passes réussies, 3 passes clefs, 2 passes décisives), à l'image de sa passe sublime pour le doublé de Memphis Depay.
  • Memphis Depay (Lyon) : premier doublé de la saison pour l’attaquant néerlandais, également auteur d’un très bon travail pour Jean Lucas en fin de match. Avec trois réalisations, il est déjà en tête du classement des meilleurs artilleurs du championnat à égalité avec Moussa Dembélé et Habib Diallo, positionnés avec lui à la pointe de ce onze-type.
  • Habib Diallo (Metz) : deuxième meilleur buteur de la saison dernière en Ligue 2 (26 buts), l’attaquant Messin a démarré 2019-2020 sur les chapeaux de roues. Après avoir ouvert son compteur dans le derby à Strasbourg, il s’est offert un doublé face à Monaco (3-0) grâce à son efficacité redoutable (3 tirs cadrés, 2 buts).
  • Moussa Dembélé (Lyon) : désormais incontestable sur le front de l’attaque lyonnaise, il a encore été très efficace en s’offrant un doublé en à peine une heure de jeu et avec seulement 15 ballons touchés. L’ancien Parisien est en état de grâce en ce début de saison.