L'OM n'a fait aucune offre à Nice pour Balotelli

Le président des Aiglons a fait le point
Le président des Aiglons a fait le point

Invité de RMC lundi soir, Jean-Pierre Rivère a assuré n'avoir reçu aucune offre de l'Olympique de Marseille pour Mario Balotelli. Le président des Aiglons a cependant confirmé les contacts répétés entre le joueur et le club phocéen.

Patrick Vieira est le nouvel entraîneur de Nice. Voilà la grosse nouvelle de la journée du côté du Gym. De quoi mettre de côté, au moins temporairement, le si haletant dossier Mario Balotelli ? Pas si vite... A peine présenté, le remplaçant de Lucien Favre a été questionné sur le cas de l'attaquant international italien. "Je l’ai eu au téléphone pour lui souhaiter de bonnes vacances et lui dire qu’on se verrait le 12 juillet pour la reprise de l’entraînement. Je viens juste d’arriver, on a beaucoup de dossiers à traiter et chaque chose en son temps", a-t-il répondu. Mais, invité de "Team Duga" sur RMC lundi soir, Jean-Pierre Rivère a de son côté été plus loquace sur le sujet.

Et ce même si les premiers mots du président niçois ont flirté avec la langue de bois : "Mario (Balotelli) est sous contrat avec l’OGC Nice. Il y a une reprise prévue pour tous les joueurs. Ceux qui seront sans destination à ce moment-là, seront présents. Patrick (Vieira) connait Mario. Mario, on l’annonce un peu partout à l’extérieur, mais il est toujours un joueur de l’OGC Nice pour l’instant", a-t-il indiqué. Le discours type du président qui n'a aucun intérêt à s'avancer sur la question pour le moment. A juste titre, puisque les négociations avec l'Olympique de Marseille n'ont en fait même pas démarré.

Rivère : "Un mercato, c'est très compliqué"

"Je vois que l’OM multiplie les contacts avec Mario et son entourage. En ce qui nous concerne, il n’y a absolument rien entre l’OM et l’OGC Nice sur le sujet. Il n’y a pas eu d’offre", a assuré Rivère, confirmant cependant les discussions entre l'ancien joueur de Manchester City et la formation phocéenne. Si le départ de Balotelli est presque acté, il convient donc de rester prudent sur le timing de la transaction... et peut-être la destination. "Tant qu’un joueur est sous contrat, tant qu’il n’est parti… Un mercato, c’est très compliqué. Se prononcer à l’avance, c’est très difficile. Mario fait partie des joueurs qui ont un bon de sortie", a conclu Rivère. Et c'est bien tout ce qu'il est possible d'assurer pour le moment...