Kita évoque l'intérêt de l'OM pour Dubois

Leo Dubois commence à agacer son président
Leo Dubois commence à agacer son président

Deux joueurs, un même agent : Adrien Thomasson et Léo Dubois posent problème à Waldemar Kita. Le président du FC Nantes réagit par deux fois ce dimanche.

"J'ai sorti Thomasson de la merde Evian. A l'arrivée, il n'y a pas de reconnaissance." Waldemar Kita est très véhément dans les colonnes de L'Equipe. Face aux prolongations de Thomasson et Dubois difficiles à conclure, le président nantais est hors de lui : "vous savez, dans la vie, il y a toujours des opportunistes." Le dirigeant ajoute sur Téléfoot : "nous, on aimerait renouveler les contrats, mais des clubs sont dessus. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'est pas question qu'ils partent cet hiver."

"Sauf offre exceptionnelle", Léo Dubois et Adrien Thomasson seront encore en jaune et vert pour la fin de saison. "Lyon et Marseille sont sur Dubois apparemment, Toulouse est sur Thomasson, mais il n'est pas prévu qu'ils partent", a appuyé le président. Malgré cette apparente volonté, l'homme est déçu : "malheureusement -et je vais être très honnête-, ils ont le même agent. C'est dommage parce que ce sont des garçons que j'aime beaucoup. Ils nous ont fait tourner en bourrique pendant des mois, ce n'est même pas une question de salaire."

"Ils veulent des clauses avec des primes personnalisées qu'on ne peut pas accepter", a avancé Waldemar Kita. "Dubois voulait une prime pour chaque passe décisive, pour chaque but marqué... Je ne trouve pas normal qu'un joueur gagne plus qu'un autre pour ce genre de raison". De même, le FCN a refusé de prolonger ses joueurs qui souhaitaient "des clauses libératoires à 2 millions." Pour quelles raisons ? "C'est peu, et ça n'est pas légal", a expliqué le président nantais. Dubois et Thomasson pourraient donc partir libres en juin prochain : "c'est dommage."