OM

André Villas-Boas lance le match face au PSG !

Commentaire(s)
Villas-Boas lance le Classique face au PSG
Villas-Boas lance le Classique face au PSG

Présent en conférence de presse à 48 heures du Trophée des Champions face au Paris Saint-Germain, André Villas-Boas a évoqué la rencontre face au rival.

Ce mercredi, l'Olympique de Marseille retrouve le Paris Saint-Germain au Stade Félix-Bollaert pour le Trophée des Champions. Prévu, initialement, en début de saison, le match a été décalé en raison de l'épidémie de coronavirus. L'OM et le PSG ont donc eu le temps de disputer la première moitié de saison et se sont même affrontés début septembre au Parc des Princes. Neuf ans après leur dernière victoire, les Phocéens l'ont emporté face à leur rival préféré et forcément, ce succès donne des indications précieuses à André Villas-Boas pour mercredi.

"Le match aller peut servir d'inspiration. Des choses à améliorer aussi. On veut profiter de cette inspiration. Il va falloir beaucoup travailler, beaucoup souffrir, en espérant le faire encore mieux qu'à l'aller et avoir la chance de gagner" explique AVB en conférence de presse ce lundi. "On sait que ça va être un match chaud. C'est seulement ma troisième fois contre eux. Ma première était ratée, ma deuxième plus réussie. On espère faire encore mieux".

"Je préfère quand un Classico, c'est chaud"

Ce Trophée des Champions est aussi l'occasion, pour l'OM, de glaner un titre, une première depuis 2012 et la Coupe de la Ligue. "C'est pour le palmarès de l'OM, et pour chacun de nous, avoir un titre en France, c'est important, surtout vu la domination du PSG sur les compétitions nationales. C'est pas toutes les fois que tu as une chance comme ça. L'OM ne gagne plus depuis que le PSG a changé la face du foot français. C'est pas non plus la faute de l'OM, c'est la réalité du championnat le plus déséquilibré au monde. Quand Paris est moins bien et qu'on a une opportunité, il faut la saisir, mais non, on n'a pas la pression, il y a un milliard et demi de différence d'investissement entre les deux" assure le Portugais.

En septembre dernier, les Marseillais et les Parisiens se sont affrontés de manière virile, avec cinq cartons rouges à la clé (Paredes, Neymar, Kurzawa, Benedetto, Amavi). Mais pas question pour l'OM de baisser le pied pour ce Trophée des Champions. "Je préfère quand un Classico, c'est chaud. Et on a la demande des supporters de répondre avec agressivité. Oui, le match était incontrôlable à la fin, mais plus à cause des provocations des autres. Mais que l'OM soit le plus cartonné, on a pas besoin de jouer face au PSG pour ça". Les premières hostilités sont lancées !

Trophée des Champions - Finale

Paris
2 - 11 - 0 Marseille
M. Icardi 39'
Neymar (P.) 85'
89' D. Payet