Caleta-Car, une première complètement ratée


Duje Caleta-Car a connu un premier match en L1 délicat.
Duje Caleta-Car a connu un premier match en L1 délicat.

Aligné par Rudi Garcia à Nîmes, Duje Caleta-Car a connu une première soirée de Ligue 1 extrêmement compliquée, soldée par une défaite (3-1) et une prestation individuelle médiocre.

Duje Caleta-Car se souviendra probablement de sa première apparition en Ligue 1, mais la réciproque ne se vérifie pas forcément. Le défenseur croate, propulsé titulaire à Nîmes par Rudi Garcia, qui ne l'avait encore jamais eu sous ses ordres, n'est pas parvenu à montrer les qualités pour lesquelles l'OM a signé un chèque de 19 millions d'euros à l'ordre du RB Salzburg cet été. Rarement pris à défaut dans les airs, un domaine dans lequel il excelle, le nouveau numéro 15 Marseillais a été bien moins convaincant au sol. Que ce soit dans leurs duels rapprochés ou dans leurs courses en profondeur, les attaquants Nîmois ont souvent pris le meilleur sur lui.

Umut Bozok et Renaud Ripart, notamment, s'en sont donné à coeur joie. Ce dernier, qui fête ses buts tel un torero, s'est même permis d'achever l'ancien taureau en fin de match, en le ridiculisant d'un simple crochet en pleine surface avant d'aller fusiller Pelé pour le 3-1. "Il n’avait aucun match dans les jambes depuis la Coupe du Monde, on savait qu'il pouvait être à court de rythme. C’est pour ça qu’on a essayé d’insister sur lui, d'exploiter les espaces dans son dos", a confié Ripart après la rencontre.

Caleta-Car n'était "pas en jambes"

Pourquoi Rudi Garcia, qui a lui-même concédé que son défenseur "n'était pas spécialement bien jambes", a-t-il décidé de l'aligner deux semaines seulement après son retour à l'entraînement, au détriment de Boubacar Kamara, Tomas Hubocan, voire même Aymen Abdennour, non convoqué dans le groupe ? Lui faire retrouver le rythme et tester son association avec Adil Rami, que l'on a d'ailleurs beaucoup vu échanger avec lui, semblent être les raisons les plus évidentes. Mais l'OM a perdu trois points et Duje Caleta-Car, même s'il n'inquiète pas encore, n'a rassuré personne.