OM

Devant ses joueurs, André Villas-Boas a menacé de démissionner !

Commentaire(s)
André Villas-Boas, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille.
André Villas-Boas, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille.

Après la rencontre perdue face aux Crocodiles du Nîmes Olympique, André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, particulièrement agacé et en colère, a menacé de démissionner devant son vestiaire.

La piteuse défaite concédée face au Nîmes Olympique (1-2, analyse et notes), ce samedi après-midi au Stade Vélodrome à l'occasion de la 20ème journée de Ligue 1, a entraîné de gros remous à l'Olympique de Marseille. Jacques-Henri Eyraud, le président des Ciel-et-Blanc, a pris la parole devant les joueurs et n'a pas été très tendre avec eux, leur demandant de respecter le blason marseillais. Le dirigeant a également profité de son intervention pour poser un ultimatum aux joueurs en fin de contrat.

À lire aussi : Jacques-Henri Eyraud a poussé un énorme coup de gueule

Selon les informations de RMC Sport, Alvaro Gonzalez, le défenseur central olympien, s'est lui aussi adressé au vestiaire, en français, dans le but de le secouer. "On n’a pas le droit de se comporter de cette manière. Je ne suis là que depuis un an et demi, mais j’ai compris depuis longtemps ce que signifiait ce maillot", aurait lâché l'axial espagnol, et d'ajouter : "On peut ne pas être dans un bon soir, mais il est interdit de ne pas se battre ou de ne pas avoir la grinta".

À lire aussi : Villas-Boas jette un flou sur une possible prolongation

Suite à cette sortie, André Villas-Boas, en colère, a pris la parole et aurait purement et simplement menacé de quitter son poste, affirment nos confrères. Surpris par ces propos, plusieurs joueurs lui auraient répondu qu'ils étaient les seuls responsables de cette piètre performance. Toujours selon le média, l'entraîneur phocéen se serait vite calmé et n'aurait pas du tout évoqué cette possibilité lors de sa réunion avec son président au lendemain de cette défaite embarrassante.