OM

Eyraud juge la relation Garcia-Zubizarreta

Commentaire(s)
Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, ici aux côtés d'Andoni Zubizarreta.
Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, ici aux côtés d'Andoni Zubizarreta.

Dans un entretien fleuve accordé au Dauphiné Libéré, Jacques-Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille, a abordé de nombreux sujets. Le dirigeant, homme de confiance de Frank McCourt, s'est notamment attardé sur les relations entretenues par Rudi Garcia et Andoni Zubizarreta, entraîneur et directeur sportif du club phocéen. S'il reconnaît certains désaccords entre les deux hommes forts du sportif, le boss de l'OM estime que ceux-ci sont normaux et même très sains.

"Quand les choses vont mal, on essaie toujours de trouver les raisons au problème. En France et ici à Marseille, j’ai lu tout et surtout n’importe quoi", a-t-il d'abord indiqué, et de poursuivre, convaincu par la bonne marche de ce triumvirat : "Leur relation est tout à fait professionnelle et même, j’ai envie de dire, fluide si j’en juge ce qui se passe ailleurs. Qu’il y ait des désaccords, c’est normal. J’ai même tendance à les encourager. Sur des sujets comme le recrutement, ce sont de discussions profondes et mêmes de désaccords que peuvent naître des décisions intéressantes. Je les écoute l’un et l’autre, je tranche « in fine ». On a un système qui fonctionne et qui repose sur le consensus. S’il n’y a pas de consensus, il n’y a pas de recrutement. C’est toujours un équilibre à trouver, qui est difficile, mais après tout, on n’a pas fait si mal que ça depuis deux ans et demi."

Commentaire(s)