OM

Eyraud place les médias face à leurs contradictions sur les recrues estivales

Commentaire(s)
Duje Caleta-Car lors de son arrivée l'été dernier.
Duje Caleta-Car lors de son arrivée l'été dernier.

Si Nemanja Radonjic continue de cirer le banc de touche, l'autre recrue estivale de l'OM Duje Caleta-Car s'est refait une santé depuis plusieurs semaines et la promotion par Rudi Garcia de la jeune charnière centrale qu'il forme avec Boubacar Kamara. Une belle revanche pour l'international croate, très décrié lors de ses six premiers mois en Provence. Sans le nommer, Jacques-Henri Eyraud a rebondi sur son cas pour souligner la schizophrénie de certains observateurs.

"Ce que je sais, c’est qu’un recrutement se juge à la fin de la saison. Si nos objectifs sont atteints ou pas, c’est aussi simple que ça. Quant aux jugements, dans le tribunal médiatique, on voit à quel point les opinions fluctuent au gré des buts, des passes décisives ou des tacles réussis. C’est le cas pour certains de nos joueurs qui étaient décriés il y a encore deux mois quand on était au fond du trou. Aujourd’hui, comme par hasard, tout le monde s’extasie de leur jeunesse, de leur talent. Franchement, je ne fais plus attention à ça", lâche le président de l'OM dans une interview au Dauphiné Libéré.