OM - Eyraud s'attend à une sanction pour le fair-play financier

Eyraud s'attend à une sanction pour le fair-play financier


L'Olympique de Marseille a dépassé le seuil de 30 millions d'euros de perte.
L'Olympique de Marseille a dépassé le seuil de 30 millions d'euros de perte.

Alors qu'il résumait jusqu'à présent les négociations avec l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC), à de simples "discussions" Jacques-Henri Eyraud, a admit ce mercredi, que l'Olympique de Marseille serait sanctionné par le le gendarme financier de l'UEFA : "Nous sommes prêts à accepter une contrainte. Le fair-play financier impose un indicateur financier au club, on se tiendra aux règles imposées par l’UEFA."

L'OM a dépassé le plafond de 30 millions d'euros de pertes financières autorisées, et a été auditionné le 20 avril. "Nous avons des pertes opérationnelles très importantes cette saison car on est dans une politique d’investissements massive explique Eyraud, "Ce sont des investissements qui doivent porter leurs fruits à moyen terme." Il a cependant assuré que les relations avec l'instance étaient bonnes et que l'OM tenterait d'obtenir le meilleur accord possible : "Il faut partager avec le FPF et le plan stratégique, pour dire à l’UEFA ce que nous comptons faire. On a encore quelques semaines de discussions, pour négocier un accord final, l’objectif, c’est d’arriver à un équilibre financier." Jacques-Henri Eyraud a cependant refusé d'être plus clair, notamment sur les montants exacts : "Tout le monde comprendra qu’on ne peut pas révéler des chiffres. On est dans la dernière ligne droite, je ne peux rien dire de plus." Il n'a révélé aucune information à propos de l'impact des sanctions sur le mercato estival mais a assuré que l'OM était "en phase ascendante".