Garcia, le verre à moitié plein

Rudi Garcia retient le positif du match à Bordeaux.
Rudi Garcia retient le positif du match à Bordeaux.

Malgré un contenu plutôt décevant, Rudi Garcia était satisfait du point récolté par son équipe sur la pelouse de Bordeaux, hier soir, grâce à un but de Morgan Sanson dans le temps additionnel.

Après le match nul arraché dans les dernières secondes à Bordeaux (1-1), Rudi Garcia avait le sourire en conférence de presse. Si son défenseur Adil Rami a pointé, à chaud, un « mauvais match » des Marseillais, l'entraîneur Olympien a confié son « impression d'avoir fait une bonne opération », soulagé qu'il était de poursuivre sa belle série d'invincibilité (8 matchs sans défaite en Ligue 1).

« C'est sûr que terminer à 1-1 et égaliser dans le temps additionnel, ça nous donne toujours l'impression d'avoir fait une bonne opération. Si cela avait été le contraire, on aurait été abattus », a-t-il relativisé. L'OM, méconnaissable en 1e mi-temps, doit son salut à une 2e période bien plus aboutie. « C'est sûr que la deuxième mi-temps a été bien meilleure que la première. Avant cela, on avait la possession du ballon mais elle était stérile et on a conforté Bordeaux dans sa stratégie de nous attendre pour nous contrer », a expliqué Garcia.

« A chacun son invincibilité »

Toujours incapable de gagner à Bordeaux (c'est le cas depuis 40 ans), Marseille repart donc de Gironde avec le sentiment du devoir accompli. « A chacun son invincibilité : pour eux, c'est 40 ans, pour nous c'est huit matches », a poursuivi le technicien Phocéen. « On savait qu'on pouvait passer à la troisième place à l'issue de cette journée. On n'a pas su le faire à cause de cette première période ratée. On a couru après cette égalisation tout le match, mais ça reste un bon point de pris et on reste sur une bonne dynamique. »


Réagissez à l'article "Garcia, le verre à moitié plein"