Garcia fier d'être allé chercher cette victoire "au forceps"

Garcia a admis que l'OM n'avait pas produit son meilleur football contre Caen
Garcia a admis que l'OM n'avait pas produit son meilleur football contre Caen

L'OM a fini par venir à bout de Nantes (1-0) après une prestation plutôt terne... "Ce sont trois points", a répondu Rudi Garcia en conférence de presse : "il ne faut pas oublier qu'on a trouvé un Tatarusanu des grands soirs dans les buts en première période parce qu'on aurait dû mener à la pause." Après le repos, la physionomie de la rencontre a été tout autre : "on a eu des moments un peu plus décousus mais on a quand même tout fait pour gagner le match. On a fini avec cinq offensifs sur la pelouse, je crois qu'on est sept joueurs dans les vingt derniers mètres adverses quand on marque."

"Ce qui m'a moins plu, c'est que Nantes aurait dû égaliser", a tenu à marteler le coach marseillais. "Nantes a pris confiance. A force de ne pas prendre de but, d'être dans le match, ils ont logiquement cru un peu plus en leur chance, développé un peu plus de jeu et été plus entreprenants, ce qui fait qu'ils nous ont embêté jusqu'au bout." Face aux Canaris révoltés, les Phocéens n'ont pas été à leur meilleur niveau : "on n'a pas été flamboyant, ça c'est sûr. Mais, pour moi, ce qui compte, c'est de prendre les trois points. J'aurais très bien pu être en conférence de presse maintenant et vous dire que quand on ne peut pas gagner des matches, il faut au moins ne pas le perdre. Je préfère vous dire qu'on l'a gagné, même au forceps", a asséné le technicien pour bien marquer son enthousiasme et sa fierté.


Réagissez à l'article "Garcia fier d'être allé chercher cette victoire "au forceps""