OM

Gros coup de froid sur la rumeur d'une vente !

Commentaire(s)

Alors qu'un intérêt d'al-Walid Bin Talal est évoqué depuis plusieurs semaines, le milliardaire saoudien n'aurait en fait pas l'intention de racheter l'OM. Pas plus que son conseiller Kacy Grine et le prince héritier Mohammed ben Salmane.

Début mai, un média italien faisait état de discussions entre Frank McCourt, l'actuel propriétaire de l'OM, et le prince saoudien al-Walid Bin Talal, à propos d'une éventuelle revente du club provençal. Un mois s'est écoulé depuis, mais la rumeur n'a pas désenflé. Il y a trois semaines, le magazine Challenges allait même jusqu'à l'alimenter, en précisant toutefois que l'homme d'affaires américain avait repoussé une première offre de rachat.

Si McCourt et son président Jacques-Henri Eyraud ont rapidement démenti toute négociation autour d'une vente, une stratégie de communication assez classique dans ce genre de cas, le premier gros coup de froid, dans cette affaire, intervient ce matin dans les colonnes de La Provence. Le quotidien régional, qui s'est informé auprès de l'entourage du milliardaire saoudien (sa fortune est estimée à près de 17,2 milliards d'euros), affirme en effet qu'al-Walid Bin Talal n'est pas intéressé par l'Olympique de Marseille.

"McCourt ne veut pas vendre le club et si jamais c'était le cas, al-Walid n'achèterait pas", assure l'un des conseillers de Bin Talal. "Je vous le répète : al-Walid est une rumeur infondée." Celles suggérant que Kacy Grine, l'un des conseillers financiers d'al-Walid Bin Talal, ou Mohammed ben Salmane, prince héritier et vice-premier ministre d'Arabie Saoudite, se seraient également rapprochés du propriétaire de l'OM, sont également à écarter d'après nos confrères. Assez pour éteindre, au moins pour quelques mois, la rumeur d'une vente à Marseille ?