OM

Kamara, le test réussi

Commentaire(s)
Kamara a réalisé une grosse prestation en sentinelle.
Kamara a réalisé une grosse prestation en sentinelle.

Passé au travers face à Paris et Monaco au poste de défenseur central, Boubacar Kamara a rayonné au poste de sentinelle face au LOSC, samedi après-midi.

Buteur pour son retour à la compétition face à Strasbourg le 20 octobre, Boubacar Kamara a éprouvé de grandes difficultés en défense face au PSG et à Monaco en Coupe de la Ligue. Samedi, pour la réception du LOSC (victoire 2-1 de l'OM), André Villas-Boas a donc décidé de tenter un coup tactique très osé face aux Dogues en laissant Kevin Strootman sur le banc pour aligner le jeune défenseur français au poste de sentinelle, une position qu'il n'avait plus occupée depuis fin 2017 avec Rudi Garcia. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, le minot avait relevé le test haut la main en bouclant une prestation d'une grande solidité, couplée à une sérénité sans faille.

A l'issue du match, André Villas-Boas a dévoilé les coulisses de cette décision payante. "On a parlé de cela deux jours avant la rencontre, juste après Monaco. Il m'a donné son accord pour tester cette position, il s'en est bien sorti. Il a gagné quantité de ballons, il a compensé, il a amené de la fraîcheur. Est-ce une solution durable ? Je ne sais pas. Il faut donner du crédit à Kevin, qui a disputé des matches alors qu'il était fatigué. Disons que ça nous donne une autre option en sentinelle dans un 4-3-3 et ça permet à Duje (Caleta-Car) d'être aligné aux côtés d'Alvaro en défense centrale" a expliqué l'entraîneur olympien qui avait pourtant déclaré quelques mois auparavant qu'il chercherait "d'autres solutions au milieu" car selon lui, Kamara "a les qualités pour devenir un défenseur central de top niveau mondial."

Avec 11 duels gagnés, 4 tacles et 5 interceptions - plus que tout autre joueur au cours de ce match -, Boubacar Kamara a parfaitement exécuté le rôle d'essui-glace souvent réclamé à une sentinelle. Il s'est servi de sa qualité de lecture du jeu pour couper les lignes de passes, tout en régalant les spectateurs sur quelques tacles glissés très bien exécutés. "J'ai essayé de courir pour l'équipe, d'être présent sur les deuxièmes ballons, de couper les relations entre milieux et attaquants" a-t-il expliqué après le match, mais de préciser : "je préfère défenseur central, mon poste de formation". Néanmoins, comme ce fut le cas face aux Dogues, Kamara pourrait donc devenir une alternative parfaitement viable pour permettre à des milieux de terrain de souffler au cours de la saison.