La blessure de Payet ? Le médecin du club assume !


Payet savait ce qu'il risquait en jouant contre l'Atlético
Payet savait ce qu'il risquait en jouant contre l'Atlético

Demi-heure de jeu d'Altético - OM, Dimitri Payet se tient la cuisse : il doit dire adieu à la finale de Ligue Europa et à la coupe du Monde. Dans un entretien accordé à La Provence, Franck Le Gall a expliqué comment cet épisodé s'était déroulé en interne... "Le risque que ça ne passe pas était franchement important. On savait qu'il ne pouvait pas tenir 90 minutes. Si, par miracle, il avait pu tenir une heure et apporter un maximum, c'était tant mieux pour lui et pour l'équipe."

Et si le meneur de jeu a semblé se mettre encore plus mal qu'il ne l'était, "sa blessure ne s'est quasiment pas aggravée", a corrigé le médecin de l'OM. "Il sort car il se rend compte qu'il ne peut pas." Ensuite de quoi, le voyage vers la Russie s'est envolé pour le Marseillais : "Il nous a dit qu'il n'avait aucun regret d'avoir joué la finale, assure le doc. Il s'en sentait capable, il a bien fait, sinon il aurait eu des regrets." De toute façon, le Réunionnais était prêt à tout pour défendre ses couleurs : "même si on lui avait dit avant le match qu'il était dans les 23 et ne devait prendre aucun risque lors de la finale, il l'aurait jouée quand même. Il était marseillais avant d'être mondialiste."