La défense : le casse-tête de Garcia avant Leipzig

Commentaire(s)
Abdennour au coeur de la défense contre Leipzig ?
Abdennour au coeur de la défense contre Leipzig ?

Dans deux jours, l'OM affronte le Rasen Ball Leipzig en quart de finale aller de Ligue Europa... Mais avec une défense probablement décimée : Rudi Garcia va devoir innover.

La tâche de l'OM s'annonce ardue ! Après un déplacement compliqué à Dijon où ils ont dû composer avec de nombreuses absences, les Marseillais se retrouvent dans une impasse avant de se déplacer à Leipzig (jeudi, 21h05). Mandanda, Rami, Thauvin, et peut-être même, Sakai et Rolando : Rudi Garcia va devoir trouver onze joueurs capables de tenir un résultat de l'autre côté du Rhin. Heureusement, Jordan Amavi devrait effectuer son retour. Suspendu ce week-end, le latéral gauche devrait retrouver sa place son couloir gauche, au moins une bonne nouvelle

Sakai de retour, Abdennour en patron ?

Côté droit, les soucis restent limités. Bouna Sarr est toujours là, et, d'après L'Equipe, Hiroki Sakai devrait être remis à temps pour le déplacement en Allemagne. Le latéral pourrait reprendre son poste. Le point d'interrogation concerne donc la défense centrale, et le problème s'épaissit si Rolando n'est pas apte à jouer. Sans les deux tauliers habituels, l'option la plus probable reste Aymen Abdennour. Peu voire pas convaincant depuis son arrivée sur la Canebière, le Tunisien devrait s'ériger en patron de la défense... alors même que sa lenteur et ses relances approximatives ont encore été pointées du doigt lors du quart de finale de coupe de France, contre Paris (0-3).

Rudi Garcia manque de confiance en lui, au point de faire rentrer Grégory Sertic lorsqu'Adil Rami se blesse contre Dijon. Affront ou anticipation du match en Allemagne ? Au moment de la sortie de Rami, le score est nul (1-1), le coach n'a aucune raison de prendre de risques alors que Le Franco-Croate n'a plus joué depuis six mois de blessure. Le technicien a tout de même décidé de le relancer à cinq jour d'un quart de compétition européenne... Une titularisation paraît risquée, mais l'ancien Bordelais semble néanmoins apprécié par Garcia. Il en reste que lors de ses deux dernières titularisations, l'OM a subi des affronts, contre Monaco (1-6) et Rennes (1-3).

Et l'option Kamara..?

Le duo Abdennour - Sertic pourrait donc tenter de s'opposer aux Naby Keita et autre Timo Werner... sauf si Rudi Garcia tente de nouveau de faire confiance à Boubacar Kamara. Plutôt rassurant en dépannage à gauche, à Dijon, le joueur de 18 ans a l'avantage d'avoir du temps de jeu dans les jambes, contrairement à ses deux concurrents. Il est, qui plus est, défenseur central de formation. Mais Rudi Garcia préfère le voir évoluer au milieu, ou sur le côté gauche... Le coach devra probablement faire une exception, si Gregory Sertic n'est pas prêt pour 90 minutes en coupe d'Europe.

Commentaire(s)