OM

Les derniers casse-tête de la saison de Rudi Garcia

Commentaire(s)
Garcia doit trouver la bonne formule
Garcia doit trouver la bonne formule

Malgré la trêve internationale, l’Olympique de Marseille bosse d’arrache-pied pour relancer la machine après le revers au Parc des Princes, dimanche 17 mars dernier (3-1). Les Phocéens, qui ont fait jeu égal pendant 45 minutes avec les Franciliens, ont finalement craqué face au génie d’Angel Di Maria, étincelant ce soir-là. Avec quasi quinze jours de préparation, Rudi Garcia va préparer de la meilleure des manières le retour au Stade Vélodrome pour la réception du SCO d’Angers, lors de la 30ème journée de championnat. Pour cette rencontre, l’OM est largement favori selon les cotes de Ligue 1 proposé par Sports Bwin. Redevenue une équipe forte, l’escouade phocéenne n’a plus vraiment le droit à l’erreur pour assurer son ticket pour l’Europa League et viser, pourquoi pas, la Ligue des Champions et un faux-pas de Lille ou de l’Olympique Lyonnais.

Avant d’affronter Paris, l’OM a - semble-t-il - trouvé la bonne formule pour parvenir à construire une équipe équilibrée. L’arrivée de « Super Mario » Balotelli y est forcément pour quelque chose, tout comme la remise en question de Rudi Garcia, qui a totalement changé son système de jeu pour intégrer l’italien. Résultat, le technicien a fait des choix forts dans ses compositions et a installé bon nombre de ses cadres sur le banc de touche : Dimitri Payet, Luiz Gustavo, Kevin Strootman, Adil Rami. A l’inverse, les jeunes Maxime Lopez et Boubacar Kamara ont gagné du temps de jeu et de l’estime dans la tête de l’entraîneur, tout comme Duje Caleta-Car, recruté cet été pour plus de 15 millions d’euros, et Morgan Sanson.

Mais dans l’ultime rush final pour la fin de la saison, Rudi Garcia pourrait être tenté de réintégrer, petit à petit, ses cadres malgré la très bonne série de 6 matchs consécutifs sans défaite, avant d’affronter le PSG. On peut penser, notamment, aux retours dans le XI de Dimitri Payet, l’un des meilleurs passeurs du championnat, ou encore de Luiz Gustavo ou bien de Kevin Strootman dans l’entrejeu, pour ajouter une pointe de physique. En effet, Morgan Sanson et Maxime Lopez, bien que très juste techniquement, paient souvent leur manque d’impact physique lors des matchs couperets. Si l’OM se prépare à une fin de saison des plus compliquées, notamment avec le calendrier (une affiche contre l’OL est programmée), la gestion des cas personnels risque de donner du fil à retordre au technicien phocéen.

Tout cela risque d’être très intéressant à regarder lors des 9 dernières journées d championnat, que ce soit contre Angers (30 mars), Bordeaux, Nîmes, Guingamp, Nantes, Strasbourg, Lyon, Toulouse et enfin Montpellier, qui conclura le calendrier 2018-2019 de l’Olympique de Marseille. Balotelli atteindra-t-il la barre des 10 buts, lui qui n’est arrivé que cet été ? Dimitri Payet retrouvera-t-il une place de titulaire et délivra-t-il au moins une passe décisive pour l’attaquant italien ? Adil Rami refoulera-t-il des terrains de Ligue 1 ? De nombreux défis se préparent dans cette fin de saison du côté de la Commanderie. Et les fans phocéens espèrent, surtout, retrouver les folles soirées de Ligue des Champions l’année prochaine.

Commentaire(s)