Maxime Lopez se livre sur son jeu et ses inspirations


Le milieu de terrain de l'OM s'est confié
Le milieu de terrain de l'OM s'est confié

Interrogé par le site officiel de l'OM, Maxime Lopez s'est confié sur son style de jeu mais également sur sa relation avec certains de ses partenaires et ses inspirations dans le football moderne.

Avec huit matchs disputés depuis le début de saison, Maxime Lopez continue de faire son trou à l'OM. Le milieu de terrain phocéen a réalisé quelques performances très intéressantes dans l'utilisation du ballon et s'est expliqué sur son jeu dans une interview accordée au site officiel de son club : "Si je touche plus de ballons qu'avant ? Oui et non. C'est vrai que contre Guingamp, j'ai touché pas mal de ballons, contre Francfort aussi. Cela fait partie de mon rôle, c'est un peu normal, a-t-il expliqué.Le nombre de ballons touchés commencer à se rapprocher de ma première saison. Après, ce qui est important, c'est pas d'en toucher 100, 200. C'est plutôt l'utilisation. Si je n'en touche que 30 mais que les passes sont importantes ou que je permets à l'équipe d'avancer ou de marquer, c'est aussi bien".

Mais pour devenir un titulaire indiscutable sous les ordres de Rudi Garcia, le joueur de 20 ans sait qu'il doit encore progresser. Et met tout en oeuvre pour le faire : "Je regarde mes matchs. C'est important de voir ce qui a été bien ou pas. Et puis après, évidemment, j'ai des exemples comme des grands joueurs, Modric, Iniesta, Kroos, Thiago Alcantara... Je regarde leurs matchs le week-end quand je peux. Il n'y a plus qu'à regarder et à apprendre". Parmi toutes ses inspirations, le natif de Marseille a d'ailleurs visiblement un penchant pour un certain club catalan... "Depuis que je suis petit, c'est Messi... Quand j'ai commencé à grandir c'est là où il a commencé à "péter" et après il m'a régalé toute ma jeunesse. Après c'est Xavi-Iniesta, le meilleur duo au milieu de terrain de tous les temps".

Pas besoin, cependant, d'aller jusqu'en Espagne pour apprendre. Lopez en est conscient, il est entouré d'autres joueurs de haut niveau. "Moi je suis chanceux, j'ai 20 ans et jouer avec des joueurs comme ça me permet d'apprendre tous les jours. Luiz (Gustavo), je suis très proche de lui, on discute souvent, il est tout le temps en train de me conseiller. Kevin (Strootman) vient d'arriver mais je suis déjà proche de lui et on discute énormément. Je ne peux qu'apprendre avec ces joueurs". Apprendre pour encore mieux répondre à des attentes toujours plus élevées. "On a tendance à vite s'emballer sur les jeunes joueurs. A Marseille, c'est fois 100. Avant moi, il n'y a pas eu énormément de jeunes qui sont sortis. Maintenant, mon statut a changé aussi, c'est ma troisième saison quand même". Celle de l'explosion définitive ?