Rudi Garcia tire la sonnette d'alarme


Rudi Garcia n'a pas aimé la première mi-temps de ses hommes.
Rudi Garcia n'a pas aimé la première mi-temps de ses hommes.

Le large succès marseillais devant Guingamp n'a pas fait oublier à Rudi Garcia la première période très terne de ses hommes.

Rudi Garcia n'a pas aimé la première période de ses hommes face à Guingamp, dimanche soir et malgré la nette victoire acquise en fin de match (4-0), l'entraîneur Marseillais n'a pas manqué de mettre en garde son équipe, à l'aube d'une semaine importante qui verra l'OM recevoir Francfort en Ligue Europa (1ère journée), avant de se déplacer à Lyon en championnat (6e journée).

"Aligner des victoires consécutives nous permet de prendre la 2e place. C'est facile d'y arriver, c'est plus compliqué d'y rester. On va vite savoir puisqu'on va à Lyon dimanche prochain. Mais il va falloir qu'on se bouge, si on joue comme ça la première période à Lyon, on va revenir avec zéro point, c'est évident. On n'a joué qu'une période", a souligné le coach Marseillais.

"On est aussi passé en 4-3-3, c'était plutôt bien, la présence de Dimitri (Payet) et Morgan (Sanson) a amené de la densité, c'est pour ça que Max (Lopez) est entré, pour avoir plus de solutions autour du porteur du ballon. Il a apporté sa maîtrise technique, des départs d'action de qualité, son jeu en une touche... Tout le monde a été très, très moyen en première période, et tout le monde a été bien meilleur en seconde", a poursuivi Rudi Garcia.