OM

R.Garcia n'exclut pas de renouer avec un système à deux pointes

Commentaire(s)
Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM, était en conférence de presse ce jeudi après-midi.
Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM, était en conférence de presse ce jeudi après-midi.

De passage en conférence de presse ce jeudi en début d'après-midi, Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, a parlé tactique. Le technicien phocéen s'est notamment dit prêt à rejouer à deux pointes, un système qui a fait ses preuves face à Bordeaux.

Mardi soir, dans un silence de cathédrale, l'Olympique de Marseille a renoué avec le succès à domicile, s'imposant sur la plus petite des marges face aux Girondins de Bordeaux (1-0, résumé et notes). Si tout n'a pas été parfait dans ce match en retard de la dix-huitième journée de Ligue 1, les Phocéens ont peut-être trouvé une solution à certains de leurs problèmes, notamment sur le plan offensif... Dans un 4-4-2 inédit, les hommes de Rudi Garcia ont ainsi montré de belles choses, à l'image d'un Valère Germain retrouvé, décisif et épanoui au côté de Clinton Njie.

À lire aussi : Valère Germain postule pour une place au côté de Mario Balotelli

Tour sourire à l'issue de cette victoire qui les fuyait depuis trop longtemps, l'ancien joueur de l'AS Monaco et de l'OGC Nice ne boudait pas son plaisir d'avoir retrouvé son rôle de prédilection, à savoir celui de deuxième attaquant tournant autour d'un numéro 9. Interrogé sur une possible association avec Mario Balotelli, le numéro 28 des Olympiens n'avait d'ailleurs pas tourné autour du pot : "J'espère... J'espère être aligné avec Mario Balotelli, j'ai toujours apprécié jouer avec deux attaquants." Des propos, qui, visiblement, sont parvenus aux oreilles de son entraîneur.

À lire aussi : Trois retours actés pour le déplacement à Dijon

En conférence de presse ce jeudi après-midi, à la veille d'un déplacement sur la pelouse du Dijon FCO, le technicien phocéen n'a pas fermé la porte à cette hypothèse : "Rejouer à deux pointes, oui, c'est une possibilité. Les attaquants sont complémentaires", a ainsi affirmé Rudi Garcia devant les médias, et de conclure : "Tout dépend des joueurs à ma disposition. Dans ce système, on a été performant contre Bordeaux, et Valère Germain a été intéressant dans ce rôle. Il est complémentaire de Mario Balotelli, qui a besoin de soutien." Alors, le 4-4-2, solution idoine pour retrouver les sommets du championnat de France ? Début de réponse demain soir, en Bourgogne.