OM

R.Garcia va resserrer les boulons

Commentaire(s)
Rudi Garcia change de ton.
Rudi Garcia change de ton.

Empêtré dans une crise de résultats sans précédent depuis son arrivée en 2016, Rudi Garcia va tenter de remettre ses troupes en ordre de marche en durcissant son management.

Cela fait maintenant deux mois et demi que l'OM est englué dans une terrible série de mauvais résultats (2 victoires en 13 matchs depuis le 25 octobre). Cela a suffi aux hommes de Rudi Garcia pour se faire éliminer de la Ligue Europa, de la Coupe de la Ligue, puis de la Coupe de France ce dimanche (défaite 2-0 contre Andrézieux), sans que l'entraîneur Phocéen ne parvienne à trouver la solution pour éviter à son groupe, pourtant proche de l'excellence en fin de saison dernière, une lente décrépitude.

Après avoir longtemps protégé ses joueurs, Garcia a commencé à les responsabiliser puis à les pointer vertement du doigt, après une débâcle à Nantes (3-2 le 5 décembre). Rien n'a fonctionné et la question est désormais de savoir si le discours de l'entraîneur a encore un effet. Ou, en d'autres termes, si Payet, Thauvin, Luiz Gustavo et consort ont lâché leur coach. En privé, ils assurent que ce n'est pas le cas, d'après La Provence. Mais sur le pré, ils donnent trop peu de preuves de leur soutien à Garcia, voire même de leur implication dans le projet qu'il porte, et ce dernier a décidé de sévir.

Des règles "beaucoup plus strictes" dans le vestiaire

En convoquant ses joueurs tôt hier matin, Rudi Garcia leur a donné un aperçu de ce qui les attendait dans les jours à venir. A en croire L'Equipe, il va mettre en place de nouvelles règles de vie au sein de son vestiaire, "beaucoup plus strictes" selon un proche du groupe et forcément mieux adaptées au contexte, très tendu du côté de la Commanderie avant deux rendez-vous périlleux contre Monaco (dimanche) puis à St-Etienne (mercredi prochain). "On va bouffer de la mise au vert", prévient l'un de ses joueurs. En première ligne face aux critiques, Garcia ne veut plus avoir la désagréable impression d'être le seul à batailler.