OM

Rod Fanni fait un point sur sa situation et règle ses comptes avec Rudi Garcia

Commentaire(s)
Rod Fanni a des choses à dire !
Rod Fanni a des choses à dire !

À défaut de faire des interventions rugueuses sur les terrains de Ligue 1 cette saison, Rod Fanni a profité des colonnes de L'Équipe pour tacler, doucement mais sûrement, Rudi Garcia...

Sous contrat jusqu'en juin 2018 avec l'Olympique de Marseille, Rod Fanni s'est livré en profondeur dans les colonnes de L'Équipe. Le défenseur central de 36 ans, qui n'est jamais apparu dans le groupe professionnel cette saison, a voulu régler ses comptes avec Rudi Garcia qui l'écarte systématiquement du groupe chaque semaine. Et le Phocéen utilise le rendez-vous "barbecue" de mai dernier pour lancer son premier reproche.

"À plusieurs coéquipiers, on dit : "Trouve-toi un club, on ne compte pas sur toi, la saison prochaine on va faire une équipe comme-ci, comme ça." Moi, le coach me dit : "On serait heureux que tu restes, on va sûrement recruter deux joueurs derrière, mais avec toutes les compétitions... On sait l'apport que tu as pour l'équipe, pour le groupe." Les mots sont alors clairs : "On serait heureux de te compter parmi nous." J'ai bien été prévenu de la venue de plusieurs joueurs. Je vais moins jouer, j'accepte cette situation. (...) Il y aura un turnover, même si je dois faire 10-15-20 matches, c'est bien, je les aurai faits. (...) Il y a un double discours. C'est ça que je n'ai pas supporté. Coach, tu te paies ma tête depuis x temps, tu me racontes des salades ? Je le ressentais." explique-t-il, très remonté contre son entraîneur.

"Même une épidémie dans le groupe ne me ferait pas revenir"

Cependant, l'Olympique de Marseille pointe à la quatrième place à la trêve, et les résultats parlent pour Rudi Garcia. "Je n'ai aucun intérêt à le critiquer" rappelle Fanni. "L'essentiel c'est le club. Mais la façon dont il a procédé avec moi, le manque de reconnaissance... Je ne demande pas de la pitié, j'aurais juste aimé qu'on se comporte correctement avec moi. Le week-end venu, je n'existe pas". Pourtant, le Marseillais a demandé, à plusieurs reprises, des comptes au technicien, notamment après la déroute à Monaco en août dernier. S'il n'a toujours pas compris cette mise à l'écart, Fanni compare sa situation à celle d'été 2014, avant l'arrivée de Bielsa. "Vous savez, quand j'étais au loft (été 2014), avant que Bielsa ne me prenne sous son aile, c'était clair, bien moins injuste. Bielsa ou la direction ne voulaient pas de moi, c'était net. On était très bien traités et encadrés avec la réserve. Jamais on ne m'a fait le coup : avec qui je m'entraîne aujourd'hui, où, quand, comment ?"

Le ras-le-bol est bien présent, et Rod Fanni ne mâche pas ses mots lorsqu'il évoque la suite de la saison. "Même une épidémie dans le groupe ne me ferait pas revenir. Le pire fut la liste pour la Ligue Europa, le 5 septembre. J'étais dégoûté. Ne pas faire de partie du groupe en L 1, mais être privé d'Europe... Le coach ne me l'a pas dit directement , je l'ai appris autrement". L'histoire entre l'OM et Rod Fanni touche donc à sa fin, mais -au moins- Rudi Garcia est rhabillé pour l'hiver...