OM

Rothen pointe du doigt la mauvaise gestion du club

Commentaire(s)
Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, ici aux côtés de Rudi Garcia.
Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, ici aux côtés de Rudi Garcia.

En proie à des difficultés par rapport au fair-play financier de l'UEFA, l'Olympique de Marseille va devoir revoir son train de vie à la baisse. Pour Jérôme Rothen, ancien joueur de notre Ligue 1 et désormais consultant sur RMC, Jacques-Henri Eyraud, le président du club phocéen, et Rudi Garcia, l'ancien entraîneur des Ciel-et-Blanc, sont les principaux responsables de cette situation.

"Le problème de Marseille, c’est qu’ils ont accumulé les erreurs de recrutement. Et moi, j’étais le premier à critiquer le choix de Strootman à ce tarif-là. Tout le monde m’a sauté dessus à l’époque, en me disant que c’était un joueur magnifique. C’était beaucoup trop cher. Si Marseille s’était qualifié pour la Ligue des Champions, on ne parlerait même pas de tous les gros salaires, de tous les gros contrats des trentenaires. Cela passerait inaperçu. Mais le fautif en premier lieu, c’est le pouvoir sportif, à savoir Rudi Garcia qui s’est planté dans le recrutement. Mais Eyraud est également responsable. Quand tu vois Marseille dans cet état-là... Villas-Boas, sans moyens, il va faire quoi ?", a-t-il lancé sur les ondes.