Rudi Garcia dénonce les fautifs : Caleta-Car et Radonjic


Rudi Garcia pointe du doigt ses recrues
Rudi Garcia pointe du doigt ses recrues

Au micro de RMC Sport, Rudi Garcia a affiché sa tête des mauvais jours au moment de débrieffer le match nul face à l'Apollon Limassol.

Le visage fermé, le regard menaçant, Rudi Garcia n'avait pas envie de sourire après le match nul de l'Olympique de Marseille, à Chypre, face à l'Apollon Limassol (2-2). L'entraîneur de l'OM, qui a assisté impuissant au deux buts des locaux en l'espace de 20 minutes, ne supporte pas de revenir avec un seul point de ce déplacement. Comme trop souvent depuis le début de la saison, l'OM a encaissé des buts après des erreurs individuelles.

"C’est comme une défaite ! Quand vous menez 2-0 à l’extérieur, vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas prendre les trois points. Ça ne nous replace pas au classement et c’est bien le problème du jour. Rien n’est terminé, mais ces vingt dernières minutes nous coûtent cher. Luiz Gustavo a demandé à sortir, et ça nous a pénalisé sur le plan défensif. (...) On va se poser les bonnes questions, mais ce n’est pas normal de ne pas ramener les trois points" s'agace Garcia au micro de RMC Sport.

Rudi Garcia n'a pas hésité à trouver des coupables à cette petite "déroute" : Duje Caleta-Car et Nemanja Radonjic, ses recrues. "Il faut qu’on arrête de prendre des buts. On répète souvent les mêmes erreurs, ça devient embêtant. Il faut continuer à montrer à certains d’entre nous, notamment ceux qui sont arrivés, Duje (Caleta-Car) et Nemanja (Radonjic), qu’il y a des choses à apprendre vite. On paye un peu leurs arrivées tardives. Il faut gagner dimanche (contre Caen en Ligue 1, Ndlr), vite récupérer, et ensuite il y aura la trêve. On est à la traîne (dans le groupe H, Ndlr)". L'ambiance promet...