Rudi Garcia : "À nous de gagner pour rattraper Lyon et Monaco" (compte-rendu)

Samedi après-midi (17 heures, Roazhon Park), l'Olympique de Marseille se déplacera en Bretagne pour affronter Rennes, dans le cadre de la 20ème journée de Ligue 1. À deux jours de cette affiche, Rudi Garcia, l'entraîneur phocéen, a répondu aux questions des journalistes, depuis l'auditorium de la Commanderie. La conférence de presse du technicien est à retrouver en intégralité, ci-dessous.

Garande regrette le manque de départs

Patrice Garande, le technicien du Stade Malherbe de Caen, est agacé par le manque de joueurs partants, malgré des bons de sorties distribués ici et là. "Il y a des joueurs qui avaient des portes de sortie qui les ont refusées. Après, ils prennent leurs responsabilités. Ils ont été sollicités et ils ne sont pas partis".

Rolando envoie un petit message pour sa prolongation

Rolando a évoqué la fin de son contrat (juin 2018) en conférence de presse : "Quitter l'OM ? Je suis bien ici, j'ai vécu des choses difficiles mais on a un beau projet, je me sens bien. (...) J'ai eu une petite conversation avec le coach, on a tout le temps pour parler de prolongation".

Lire la suite

Merci de nous avoir suivis...

Rudi Garcia quitte la salle de presse, ce live-commenté est terminé. Merci à vous de l'avoir suivi et à bientôt pour de nouveaux lives sur MadeInFOOT.com !

Le retour de Maxime Lopez ?

Rudi Garcia : "Il s'est canalisé à ce poste là (Ndlr, milieu défensif). Il a quelques libertés car il joue au côté de Luiz Gustavo. Il n'est pas interdit d'aller dans la surface adverse. Maxime Lopez connaît tout le côté axe-droit du terrain. Il a une bonne maturité pour son âge."

Les axes de progression de l'OM ?

Rudi Garcia : "On va d'abord entretenir ce qui fonctionne bien. On a une force collective et mentale importantes. Il faut l'entretenir. Il faudrait que l'on soit capable de démarrer un match fort et de finir fort, tout en restant fort au milieu. On doit garder cette unité de travail. En terme de résultats, on a été dans une forme continue. On peut aussi supprimer quelques touches parasites dans notre jeu. Il y a encore des points à améliorer, notamment sur les centres et sur certaines complémentarités."

Les performances de Jordan Amavi ?

Rudi Garcia : "J'étais convaincu qu'il pouvait être un latéral gauche d'avenir. Sa convocation en équipe de France a été un signal. Il a encore une marge de progression. Il pourrait devenir l'un des meilleurs spécialistes à ce poste. Il n'y a pas de raison qu'il ne continue pas son ascension."

Les difficultés de Kostas Mitroglou ?

Rudi Garcia : "Un joueur pro ne fait pas de choix sur le terrain. Il veut marquer et ne regarde pas qui il y a à côté. Quand on joue avec un avant-centre de surface, il lui faut des ballons. On a assez de qualités pour amener des munitions à nos attaquants. Je discute avec tous les joueurs. Le coach est le premier défenseur des ses troupes."

L'état de santé du groupe ?

Rudi Garcia : "On n'a pas eu à ouvrir la boîte à amendes, c'est bien. Ils ont été sérieux. Il faudra durer avec des qualités. Hier, ils étaient bien à l'entraînement."

Le match à Rennes ?

Rudi Garcia : "Quand on perd un match, on veut gagner le prochain. Après, on a toujours fait des résultats à part Lyon. Le groupe est fort mentalement. On est à la lutte et qu'à la moitié de la saison. Si on peut reprendre par trois points à Rennes, c'est une bonne idée. Il y a de la qualité à Rennes. Je veux qu'on leur pose des problèmes."

Le

4-2 ?

Rudi Garcia : "Il faudra le revoir. Ça nous servira à l'avenir, en cours de match ou en début de match. Il y a des choses à revoir. Je pense que Kostas Mitroglou et Valère Germain peuvent bien s'entendre. On verra si ça nous sert encore pour la suite de la saison."

Le

Son avis sur l'assistance vidéo ?

Rudi Garcia : "Ce ne peut être qu'une bonne chose. Il faut bien huiler la manière dont cela se passe. Il faut que l'arbitre central reste le grand décideur sur chaque match. Mais ça ne peut que aider le corps arbitral."

Le

Le déplacement à Rennes ?

Rudi Garcia : "On a qu'un objectif : gagner à Rennes samedi. On va jouer avant les autres, ce qui est très rare. À nous de gagner pour rattraper Lyon et Monaco. Rennes a joué en semaine, ça peut aussi être un avantage. Il faudra faire un match plein pour profiter d'une potentielle baisse de régime des Rennais. Hier, ils se sont qualifiés, ils ont marqué quatre buts. Ils ont été en réussite."

Le

Des nouvelles sur l'effectif ?

Rudi Garcia : "Le groupe est au complet, sauf Grégory Sertic. Tout le monde va mieux."

Le

Le tirage de la Coupe de France ?

Rudi Garcia : "Il faudra se déplacer à Épinal. Ce n'est jamais simple mais à nous de faire respecter la hiérarchie. On veut se qualifier et aller en huitièmes de finale de la compétition. On va gérer au mieux l'effectif."

Le

Rudi Garcia se fait attendre

Le technicien olympien ne devrait plus tarder à débarquer devant les journalistes.

Le

Le contexte

Samedi après-midi (17 heures, Roazhon Park), l'Olympique de Marseille se déplacera en Bretagne pour affronter Rennes, dans le cadre de la 20ème journée de Ligue 1. À deux jours de cette affiche, Rudi Garcia, l'entraîneur phocéen, répondra aux questions des journalistes dès 14h15, depuis l'auditorium de la Commanderie. La conférence de presse du technicien est à suivre en direct-commenté sur notre antenne.