Une nouvelle étape validée dans le projet de formation !


L'OM valide une nouvelle étape
L'OM valide une nouvelle étape

Hier, l'Olympique de Marseille a dévoilé au grand jour l'un de ses grands projets pour la formation : la refonte du stade Paul-Le Cesne. Plusieurs terrains synthétiques et des nouveaux vestiaires sont là pour offrir des conditions parfaites aux équipes de jeunes de l'OM.

Jacques-Henri Eyraud a présenté, hier, le gros projet de l'Olympique de Marseille pour son centre de formation. Au Stade Paul-Le Cesne, un lieu connu des plus anciens du club comme Henri Stambouli, les yeux étaient écarquillés face aux très gros aménagements effectués par les dirigeants phocéens. Selon La Provence, l'OM a investi 6 millions d'euros pour retirer les Algecos qui servaient de vestiaires aux jeunes joueurs, ainsi que pour installer 3 terrains synthétiques.

"À notre arrivée, on a trouvé des infrastructures qui n'étaient pas à la hauteur d'un club comme l'OM", rappelle Jacques-Henry Eyraud lors lors de cette présentation. "On a développé un projet central autour de la formation, au coeur de notre stratégie, avec ce lieu emblématique." Le week-end, le complexe accueillera d'ailleurs toutes les affiches des équipes de l'Olympique de Marseille, excepté les professionnels. "Toutes nos équipes vont jouer dans un même lieu et ça, c'est primordial pour l'identité du club" explique Jean-Luc Cassini, directeur du centre de formation. Une joie partagée par Andoni Zubizarreta : "Si tu arrives à 9 h un samedi, tu peux voir des matches de l'OM jusqu'à 18h le dimanche. Ça permet à tout le monde de connaître ce que fait l'équipe d'à côté, ça donne une philosophie". commune."

Désireux d'améliorer et d'investir dans la formation phocéenne, Eyraud se félicite de cette nouvelle étape. "C'est un message qui montre que la formation est essentielle pour notre projet et qu'on va tout faire pour que les jeunes talents de Marseille et de la région nous rejoignent pour poursuivre leur passion à l'OM". Pour renforcer l'identité OM, chaque terrain possède le nom d'un ancien joueur du club : Roger Scotti (tribune de 500 places), Éric Di Meco (150 places) et enfin Alain Bohghossian.