Zubizarreta veut éviter une erreur commise par l'OL, la concurrence Mariano - Memphis


Zubizarreta n'a pas apprécié les duels d'ego entre Memphis et Mariano
Zubizarreta n'a pas apprécié les duels d'ego entre Memphis et Mariano

"Dans la difficulté, ce sont toujours les avants-centres et le gardien qui souffrent." Souvent critiqué pour "l'échec du recrutement d'un grand attaquant", Andoni Zubizarreta répond, ce samedi, dans L'Equipe. Le directeur sportif de l'OM pose une question : "un grand attaquant, c'est quoi ?" Il semble avoir un avis tranché... et le prouve grâce à une comparaison avec l'OL. "Mariano (Diaz), à Lyon la saison dernière, n'avait pas le profil. Mais si le joueur commence à marquer un but à chaque match, on va changer d'avis."

Conséquence, avec ses dix-huit buts en championnat -dix-huit de plus qu'avec le Real Madrid à l'heure actuelle-, l'Hispano-Dominicain a créé la surprise. Et de la jalousie, également, à en croire le dirigeant marseillais. "Après cela peut créer des soucis avec d'autres, parce qu'ils marqueront moins de buts. Pour Mariano, il y a eu ce type de problèmes relationnels à Lyon avec Memphis (Depay). L'équilibre de l'équipe est important." Une erreur que l'OM n'a pas commise avec Valère Germain et Kostas Mitroglou, tous deux à trois réalisations en championnat.