Pour Papin, l'attaque marseillaise a une chance

Jean-Pierre Papin suit toujours de près ce qu'il se passe du côté de Marseille.
Jean-Pierre Papin suit toujours de près ce qu'il se passe du côté de Marseille.

Il est le symbole de l'OM des années 1990. Celui que tout le monde retient en citant les idoles marseillaises de l'époque. Pourtant, Jean-Pierre Papin n'a pas remporté la Ligue des Champions en 1993. L'attaquant français avait, comme son coéquipier Chris Waddle, quitté le club l'été précédent et rejoint le Milan AC, devenant donc un adversaire en finale. Mais le retraité désormais reconverti en tant que consultant, est toujours supporter de l'OM qu'il espère de tout coeur voir remporter la Ligue Europa. Il en appelle d'ailleurs, ce matin dans les colonnes du Parisien, au public français, qu'il soit supporter marseillais ou non : "La finale a lieu en France et on fête les 25 ans de la victoire de l'OM. Il ne faut pas de guéguerre entre les clubs. On doit tous être marseillais demain."

Jean-Pierre Papin s'est également exprimé sur les chances du club phocéen, évoquant un secteur qu'il connait bien : l'attaque. "Ce sera évidemment compliqué contre une équipe qui possède une attaque phénoménale avec Diego Costa, Griezmann et Gameiro, mais l'attaque marseillaise est également performante."