Emery l'a vexé, Neymar boude : problèmes à Paris avant le Classico

Neymar a eu un geste d'humeur à l'entraînement
Neymar a eu un geste d'humeur à l'entraînement

Il est des clubs plus scrutés que d'autres... Lorsque Bryan Dabo et Romain Hamouma se sont disputé le ballon du penalty contre Metz, les retombées n'ont pas été les mêmes que lorsque Neymar et Cavani ont eu exactement la même attitude. C'est une nouvelle histoire de vie quotidienne au PSG qui sème le trouble à quelques heures du premier Classique de la MCN. D'après L'Equipe, Neymar n'a pas apprécié les propos d'Unai Emery, interrogé par la presse avant l'entraînement de ce samedi. Le coach a souligné que son Brésilien avait "besoin de temps. L'adaptation ne se fait pas en une semaine, deux semaines, un, deux ou six mois. Peut-être qu'il aura besoin de plus de temps encore."

"Nous voudrions que ce temps passe plus vite mais Neymar doit déjà s'adapter à Paris, à ses coéquipiers ou encore à nos idées de jeu. Et ses coéquipiers doivent aussi s'adapter à lui", a ajouté le coach espagnol. Une manière de dire que le prodige peut mieux faire... Et des mots que Neymar n'a pas acceptés, qui ont éveillé une tension entre l'ailier et son entraîneur. Le capitaine de la Seleçao a donc décidé de montrer sa bonne volonté à son coach lors de la deuxième partie d'entraînement. Alors que les titulaires d'Anderlecht rejoignent les soins tandis que les remplaçants commencent les jeux avec ballon, Neymar demande à jouer avec les autres, estimant qu'il a suffisamment récupéré. Unai Emery refuse, Neymar s'agace et finit la scène par un geste d'agacement, une lourde frappe de balle dans un mur. L'impact a semble-t-il résonné dans le Camp des Loges... L'impact de l'affaire lui, résonnera au moins jusqu'au Vélodrome, à 21 heures ce dimanche.


Réagissez à l'article "Emery l'a vexé, Neymar boude : problèmes à Paris avant le Classico"