Racisme

Sakai confie avoir été traité de "sushi"

Commentaire(s)

Alors que les actes de racisme se font de plus en plus fréquents ces dernières années dans le football européen, Hiroki Sakai (29 ans) a été interrogé sur le sujet par nos confrères de L'Equipe, dans leur édition de ce vendredi. Le latéral japonais de l'Olympique de Marseille, arrivé sur le vieux continent en 2012 lors de son transfert à Hanovre, confie avoir déjà été traité de "sushi", sans que ça ne l'atteigne particulièrement.

"Cela n'a jamais atteint ce degré de violence, au point de faire la une des journaux, à juste titre", répond d'abord Sakai en comparaison aux cris racistes proférés à l'encontre de Romelu Lukaku en Serie A, récemment. "Qu'on me traite de sushi, ce n'est pas un problème pour moi. On est plutôt dans la moquerie que dans le racisme. Si jamais quelqu'un s'en prend à ma famille, là, oui, ça pourrait vraiment me toucher."