Laurey : "C'était open-bar"

Thierry Laurey retient du positif
Thierry Laurey retient du positif

Le Racing Club de Strasbourg était proche d'arracher la victoire hier, à domicile, face à l'Olympique de Marseille en clôture de la 9ème journée de Ligue 1. Après avoir été menés deux fois au score, les Alsaciens ont pris l'avantage (3-2), avant de se faire égaliser dans les 10 dernières minutes par Kostantinos Mitroglou. Passé à quelques minutes d'un mini-exploit, Thierry Laurey, l'entraîneur du RCSA, nourrissait beaucoup de regrets en conférence de presse.

"Les deux premiers buts sont dommageables. Ce sont des erreurs d'inattention qui nous coûtent cher. On avait une équipe avec seulement deux joueurs et demi qui connaissaient la Ligue 1 (Koné, Martin et Terrier), donc, c'est normal qu'il y ait une certaine forme d'inexpérience et parfois on le paie. Mais quand on revient deux fois au score et qu'on mène face à l'OM, c'est qu'on a fait un bon match. Il y a encore des pertes de balle et on ne met pas nos balles de 4-2. Et derrière, on en prend un troisième" regrette-t-il. "Je suis content, car on a montré qu'on était capable de marquer des buts. Ce soir c'était "open-bar" des deux côtés, c'était un match un peu fou-fou avec des buts, des occasions et des manqués des deux côtés. Je suis content du niveau de jeu et d'implication de nos joueurs et j'espère qu'on va continuer dans cette voie-là. L'équipe a monté d'un cran, mais ce n'est pas encore suffisant. Il faut qu'on apprenne à verrouiller. C'est bien de faire du spectacle mais c'est mieux de prendre des points !"


Réagissez à l'article "Laurey : "C'était open-bar""