Bilic revient sur le départ de Payet

Commentaire(s)
Payet sous les couleurs de West Ham
Payet sous les couleurs de West Ham

Très rare dans les médias, Slaven Bilic a évoqué de longues minutes le départ de Dimitri Payet de West Ham, en janvier 2017, sur le plateau de BT Sport. Le milieu offensif français avait forcé son départ de Londres pour retrouver l'Olympique de Marseille mais son ex-entraîneur ne lui en veut pas. Bien au contraire. "Il avait fait une grande saison. Il ne cause pas de problèmes, c'est un garçon très discret. Sa première saison, il plaisantait souvent, il était toujours de bonne humeur" se remémore Bilic. "C'est une situation où ne pouvez blâmer personne. Je ne lui en veux pas. J'ai pris la décision de l'écarter, après avoir demandé au président, parce qu'il fallait que je trace une ligne. Les joueurs commençaient à se poser des questions, à se demander s'ils avaient fait quelque chose de mal. Après, j'ai expliqué au président que c'est ce qui se passe quand un joueur est trop bon pour un club, et c'était le cas pour Payet, soyons honnêtes."

L'entraîneur comprend les raisons du départ du Français pour jouer la Ligue des Champions, mais n'a pas poussé en faveur de l'OM. Il voyait plutôt son futur ex-joueur vers la Juventus ou Manchester. "Il a fait une super saison pour nous, puis un super Euro 2016. Je peux le comprendre. En équipe de France, il est avec Pogba, Griezmann, Matuidi, ils parlent de la Ligue des Champions, de qui ils vont affronter et lui est à West Ham. Donc je comprenais. J'ai dit au président que dans le football moderne, on a deux solutions dans ce cas : lui donner un nouveau contrat chaque année pour le garder ou le vendre" glisse-t-il. Si Payet a signé un nouveau bail l'été suivant l'Euro, le milieu est rentré six mois plus tard, à Marseille. "La seule chose que je lui ai dit, c'est : 'Si tu pars, va à Manchester United ou la Juventus, ne va pas à Marseille.' Mais il voulait rentrer, c'est son droit. C'est un grand professionnel".

Commentaire(s)