FC Séville

La cote d'Ocampos explose, l'OM peut s'en mordre les doigts

Commentaire(s)

Jacques-Henri Eyraud et les dirigeants Marseillais doivent se mordre les doigts en constatant les débuts en trombe de Lucas Ocampos au FC Séville. Auteur de cinq buts depuis la reprise, dont deux avec la sélection argentine où il a été appelé pour la première fois ce mois-ci, le milieu offensif de 25 ans avait été vendu 15 millions d'euros par l'OM (4,5 M€ ont été rétrocédés à l'AS Monaco en vertu d'un pourcentage à la revente), à un an de la fin de son contrat.

Essentielle pour les finances du club provençal, dans le rouge au début de l'été dernier, cette transaction apparaît désormais comme un énorme coup réalisé par l'écurie andalouse. El Confidencial rapporte en effet que la valeur marchande d'Ocampos a déjà triplé, pour atteindre un montant de 45 millions d'euros. On retrouve peu ou proue le même calcul du côté du centre international d'étude du sport (CIES), qui évalue la cote de l'argentin entre 50 et 70 M€. Sa clause libératoire est d'ailleurs fixée à 70 millions d'euros et son contrat à Séville court jusqu'en 2024.