Mercato

André Villas-Boas affiche son mécontentement après le recrutement d'un spécialiste des ventes par Eyraud

Commentaire(s)
AVB montre son mécontentement
AVB montre son mécontentement

L'Equipe a dévoilé, ce mercredi, l'arrivée dans l'organigramme de l'OM de Paul Aldridge, un homme d'affaire anglais spécialisé dans la vente de joueurs en Premier League. Visiblement, ce recrutement, voulu par Jacques-Henri Eyraud, a du mal à être digéré par André Villas-Boas, présent en conférence de presse. L'entraîneur phocéen a, en effet, réagi à cette nouvelle devant les médias et il ne cache pas sa surprise. "C'est une décision prise par Jacques-Henri Eyraud, qu'Andoni m'a expliquée la semaine dernière. C'est au président de justifier ce choix. Je ne pense pas en tout cas que ça facilite les ventes vers les clubs anglais, mais bon... Au président de s'expliquer. J'ai appris cette décision avec surprise, mais je ne veux pas trop la commenter" glisse André Villas-Boas. "Si c'est pour aider l'OM à survivre sur l'aspect économique, je peux comprendre, mais pour moi le plus important est de garder tout mon groupe et d'atteindre les objectifs que j'ai dit vouloir obtenir, à savoir la qualification pour la Ligue des champions".

Visiblement, ce choix agace le technicien portugais. "Je viens de Porto où les joueurs ne sont pas à vendre. Tous les joueurs sortent avec la clause. Je suis l’entraîneur le plus cher du monde parce que Chelsea a payé une clause. Un actif reste un actif, une chose pas à vendre. C’est ça que je veux continuer à appliquer si je veux devenir président de mon club de coeur. L’information que j’ai c’est celle de Jacques Henri à L’Équipe puisque ce n’était pas sur notre site. Cette décision va contre ce qui a été fait sur ces six mois sportivement par moi et Andoni à ses côtés, mais c’est comme ça" enchaîne le Portugais. "C'est à Eyraud et Frank McCourt de gérer le côté économique, de voir s'il faut vendre des joueurs ou l'entraîneur... Je savais que la situation économique du club était prioritaire à l'aspect sportif. Mais normalement le plus important ce sont les performances sportives, qui sont au top actuellement. Je pense que l'intérêt du club est donc de maintenir ces performances au top, et ensuite de voir à la fin de saison en fonction des offres. Ce qui me préoccupe aussi, ce sont les prolongations, alors que plusieurs joueurs arrivent en fin de contrat". Ambiance...