Balotelli/OM : l'accord est tout proche !

Commentaire(s)

Mario Balotelli, qui doit résilier avec Nice cet hiver, se serait rapproché d'un accord avec l'OM au cours des dernières heures. Il pourrait s'y engager jusqu'à la fin de la saison.

Le feuilleton Balotelli serait-il proche de son épilogue ? C'est ce que nous laisse croire la presse italienne, et plus précisément la Sky Italia, depuis hier soir. Son journaliste Gianluca Di Marzio affirme que l'attaquant de 28 ans va bien rejoindre l'OM dans le courant du mois, après que des contacts positifs ont eu lieu entre les deux parties aujourd'hui. L'OGC Nice, de son côté, s'est déjà dit prêt à libérer son joueur de ses six derniers mois de contrat, à condition qu'il trouve un nouveau point de chute.

Balotelli, qui négocie par le biais de son sulfureux agent Mino Raiola, devrait toucher deux millions d'euros sur la deuxième partie de saison, apprend-on par ailleurs. Les modalités du contrat ne sont toutefois pas détaillées et l'on ne sait pas si une éventuelle prime à la signature est inclue dans ce calcul ou s'il ne s'agit que de la somme de ses six mois de salaire.

Un détail d'ordre fiscal incite l'OM à la réflexion

Dans les colonnes de L'Equipe, on nous explique que les dirigeants Marseillais tâtonnent encore sur le point salarial. Balotelli arrivant de Nice, il ne pourra plus bénéficier du régime des impatriés, qui permet une exonération d'impôt à un joueur venu de l'étranger (30% de sa rémunération de base sont soustraits à l'impôt). Pour lui offrir les mêmes émoluments qu'au Gym, l'OM devra donc débourser plus que prévu, environ 500 000 euros sur six mois.

Une somme non négligeable pour un club qui souhaitait profiter de ce mercato hivernal pour alléger sa masse salariale, avec les départs de plusieurs indésirables (Sertic, Mitroglou, Hubocan, Abdennour). Mais étant donnés le profil du joueur et l'urgence de recruter devant, où Rudi Garcia en arrive à laisser tous ses attaquants de métier sur le banc, il serait de bon ton de consentir un tel effort financier afin de boucler, enfin, le dossier Mario Balotelli.

Commentaire(s)