Mercato - Eyraud évoque le mercato marseillais

Eyraud évoque le mercato marseillais


Si il affirme que l'OM s'est mis au travail, le président est resté discret.
Si il affirme que l'OM s'est mis au travail, le président est resté discret.

"Beaucoup d'agents et de joueurs regardent davantage du côté de Marseille." Invité sur SFR Sport, Jacques-Henri Eyraud a rapidement abordé le mercato marseillais, précisant que la direction était déjà au travail pour cet été : "Évidemment, c'est un sujet dont on parle avec Andoni Zubizarreta et Rudi Garcia. On a des idées assez claires. Un mercato ne se prépare pas la veille de son démarrage. On a des discussions avec des joueurs et leur entourage. C'est normal. Et on continuera." L'homme de confiance de Frank McCourt a assuré que l'équipe serait embellie : "Le temps du bilan arrivera la semaine prochaine. Ça va venir vite. Évidemment, on veut aller plus loin. On ne se satisfait pas de la performance de cette saison. Il va falloir renforcer l'équipe et être meilleur sur le terrain et en dehors".

Mais Jacques-Henri Eyraud a aussi retenu les leçons de l'année passée, quand il évoquait sans détour les pistes olympiennes, quitte à révéler de grands noms et provoquer l'impatience des supporters, et des histoires de tisane. Sur Mario Balotelli, dont le nom revient avec insistance, le président est resté muet : "Il n'y a rien à répondre sur ce sujet, comme sur tous les sujets mercato". Cependant, il s'est montré plus loquace pour démentir d'éventuels départs, comme celui de Florian Thauvin, qui ne manquera pas de candidats pour le débaucher. Si l'Olympique de Marseille reçoit une offre de 80 millions d'euros, elle ne sera même pas étudiée : "Je ne regarde même pas. Ce n’est pas du tout le sujet pour moi. Je crois qu’il a conscience que l’OM lui a beaucoup apporté et fait en sorte qu’il soit dans les meilleures conditions. Je pense que ce n’est pas la fin de l’histoire. Il y a peut-être même des pages encore plus belles à écrire."